Éco-Business

Monétique : le dynamisme des cartes marocaines dope l’activité

Plus de 41,01 millions de paiements par carte bancaire ont été réalisés au terme de mai 2021, ce qui correspond à 16,59 MMDH. Des opérations qui s’affichent en hausse, en glissement annuel, de 31,8% en volume et de 11,5% en valeur. Elles sont portées essentiellement par les cartes bancaires marocaines qui ont enregistré 39,3 millions de transactions à fin mai pour 15,1 MMDH, soit une progression de 40,5% en nombre et 34,1% en valeur.

Ces transactions ont pu, par ailleurs, compenser la dépréciation de l’activité des cartes étrangères due à la fermeture des frontières et à la réduction du nombre d’usagers étrangers (touristes et hommes d’affaires) présents au Maroc. Cette dernière s’est limitée à 1,6 million d’opérations, en régression de 46% en glissement annuel pour un montant global de 1,44 MMDH, lui aussi en régression de 59,7%.


En tout cas, l’activité monétique ne connaît pas la crise. L’épisode de la pandémie a même modifié le comportement des usagers. «Après le déclenchement de la crise sanitaire, les mesures de confinement et la fermeture des frontières, une diminution des transactions par carte a été observée dans le pays. En même temps, il y a eu une augmentation des paiements e-commerce, effectués soit par carte de débit, soit à la livraison. Il y a également eu une augmentation des paiements sans contact. Ce qui est intéressant, c’est que lorsque les restrictions de quarantaine ont été progressivement levées, ces comportements nouvellement acquis sont restés», a déclaré récemment Mikaël Naciri, PDG du Centre monétique interbancaire (CMI) aux experts d’Oxford Business Group. 

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page