Éco-Business

Maroc-Chine : C’est du lourd !

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Le roi Mohammed VI et le président chinois Xi Jinping./DR

Au lendemain de la signature du partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine, les deux pays sont passés à l’action en mettant sur la table d’ambitieux projets.
 
Le roi Mohammed VI a présidé, jeudi à Pékin, la cérémonie de signature de plusieurs conventions de partenariat public/privé, inscrites dans le cadre du partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine.


La première convention est un mémorandum d’entente pour la création d’un parc industriel et résidentiel au Maroc par le groupe chinois Haite. Concrètement, cette convention porte sur la réalisation de zones logistiques et résidentielles dans la région de Tanger. 

La deuxième convention est un accord de coopération dans le domaine de l’investissement et des finances entre le gouvernement du Maroc et la banque chinoise Industrial and Commercial Bank of China. 

Transfert des eaux du Nord vers le Sud

La troisième convention, elle, est un mémorandum d’entente relatif au transfert des eaux du Nord vers le Sud du Maroc. Elle a été signée avec la China Harbour Engineering Company.

La quatrième convention est un protocole d’entente entre l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et SEPCO III Electric Power Construction. Elle porte sur la réalisation d’études en vue de la conclusion d’un contrat pour l’extension et la maintenance de la centrale thermique de Jerada. 

La cinquième convention est un accord de partenariat entre l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et l’Association des tours opérateurs chinois (CITS).

Des bus électriques «Made in Morocco»

La sixième convention porte, elle, sur un partenariat entre Yangtse, la Société d’investissement énergétique (SIE), Marita Group et la Banque centrale populaire pour l’achat et la construction d’une unité de fabrication de bus électriques au Maroc. Concrètement, il s’agira de fabriquer des bus électriques dernière génération «Made in Morocco» pour un investissement estimé à 1,2MMDH. 

La septième convention porte sur un partenariat entre Linuo Ritter, la Société d’investissement énergétique (SIE), Cap Holding et Attijariwafa bank pour la création d’une unité de production industrielle de chauffe-eaux solaires au Maroc. Montant de l’investissement estimé à 96 MDH. 

Le huitième document est une convention de partenariat entre Hareon Solar, la SIE, Jet Contractor et Attijariwafa bank pour le développement d’une unité de production de cellules photovoltaïques au Maroc, pour un investissement d’1,1 MMDH.

Un parc industriel sino-marocain

La neuvième convention, un mémorandum d’entente entre China Africa Development Fund (CAD Fund) et Attijariwafa bank, vise l’accompagnement des entreprises africaines en complétant l’offre existante de crédit par un apport en capitaux, ainsi que l’ouverture de nouvelles perspectives pour une exploration des opportunités d’investissement maroco-chinoises en Afrique. 

La dixième convention est un mémorandum d’entente entre Haite Group, Morocco-China International et BMCE Bank of Africa. Elle porte sur la création, au Maroc, d’un parc industriel sino-marocain, d’un fonds d’investissement sino-marocain d’une taille cible d’1 milliard de dollars, dédié notamment aux secteurs de l’aéronautique, financier, des parcs industriels et de l’infrastructure.

La onzième convention est un mémorandum d’entente entre BMCE Bank of Africa et China Africa Development Fund (CAD Fund). Elle porte sur le financement de projets de développement en Afrique, l’investissement sur les marchés de la dette publique et privée en Afrique, entre autres. 

Développement de zones logistiques en Afrique

La douzième convention, un accord relatif au financement pour la construction d’une cimenterie au Maroc, a été signée entre Anouar Invest et l’Industrial and Commercial Bank of China Limited.

La treizième convention est un mémorandum d’entente pour le développement d’un hub industriel et logistique pour la fabrication de pièces de rechange pour les industries ferroviaires, automobiles et aéronautiques entre Sichuan Huatie hi-tech Construction Engineering et la Société nationale de transport et de la logistique (SNTL) avec Attijariwafa bank.

La quatorzième convention est un mémorandum d’entente pour le développement des zones logistiques en Afrique entre China Harbour Engineering company, la SNTL et Attijariwafa bank.

La quinzième convention est un mémorandum d’entente pour l’e-commerce transfrontalier Chine-Afrique entre Clevy China, la SNTL et Attijariwafa bank.

Au lendemain de la signature du partenariat stratégique, le Maroc et la Chine montrent qu’il y a d’ambitieux projets à mener ensemble.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page