Éco-Business

Marché Boursier : la stratégie d’investissement à suivre en 2022

Les experts de BMCE Capital Global Research et BMCE Capital Bourse ont décortiqué les stratégies d’investissement à adopter dans le marché boursier pour l’année 2022.  

Dans le cadre de son cycle de conférences et à l’occasion de la publication par BMCE Capital Global Research (BKGR) de son «Strategy annuel 2021-2022», BMCE Capital – Pôle Banque d’affaires de Bank of Africa CIB – a organisé cette semaine un webinaire sous le thème : «Quelle stratégie d’investissement adopter sur le Marché Boursier en 2022 ?». Cette conférence, conjointement animée par les experts de BMCE Capital Global Research et BMCE Capital Bourse, a été l’occasion de dresser un bilan de la situation et des perspectives macroéconomiques en 2021 et en 2022, ainsi que des performances et résultats du marché boursier sur l’exercice écoulé et de présenter la stratégie d’investissement proposée par BKGR pour cette année, avec son portefeuille de valeurs recommandées.

Le cap maintenu
Dans le sillage de sa surperformance tout au long de l’année par rapport à son benchmark MASI-RB, le portefeuille de BMCE Capital Global Research clôture sur des gains de +34,63% au 31 décembre 2021, tirant profit de ses choix du départ ainsi que des remaniements opportuns opérés au courant de 2021. Au niveau actuel, la sélection de Valeurs de BMCE Capital Global Research traite à 26,2 fois ses bénéfices (vs. 24x pour le MASI) et affiche un D/Y de 2,7% (vs. 3,0% pour le MASI). En effet, les experts ont discuté du Scope 40 de BKGR avec une projection de hausse du total du chiffre d’affaires de 7% à 219,5 MDH. Cette hausse viendrait dans un contexte de reprise économique ainsi que du renforcement des estimations de capacité bénéficiaire qui ressort en une progression attendue de 52% à 25,7 MDH en 2021.

L’effet de la non-récurrence des dons Covid-19, effectués par les entreprises cotées, vient conforter cette hausse avec des provisions constatés en 2020 par les immobilières (1,5 MDH) et de l’allègement du coût du risque pour les financières. De son côté, le RNPG global de l’année 2021 ressortirait en amélioration de 25,7% en glissement annuel. Selon les pronostics de BKGR, le marché boursier devrait maintenir un cap haussier pour l’année 2022, en fonction de l’arbitrage sur le taux et de la réalisation d’opérations stratégiques escomptées dont éventuellement de nouvelles introductions en Bourse (2 à 3 attendues), de possibles privatisations partielles (Marsa Maroc et éventuellement Maroc Telecom) et des rapprochements capitalistiques (AtlantaSanad et Crédit du Maroc, Sanlam Maroc et Allianz). Pour l’année en cours, la sélection de valeurs de BMCE Capital Global Research présente un potentiel théorique de croissance de +7,4%. Ainsi, BKGR a procédé à une revue de ses recommandations, laissant ressortir 16 valeurs à accumuler, 10 à conserver, 4 à alléger et 2 à vendre.

Perspectives macroéconomiques
Les principaux messages clés, traitant du volet macroéconomique, qui ressortent de l’événement de BKGR, tournent autour d’un rebond estimé de l’économie marocaine en 2021 de 6,0%, porté par un bon comportement de la composante agricole ainsi que par le redressement de la consommation interne… Ceci avant une décélération attendue à 2,9% en 2022 dans le sillage de la projection d’une récolte céréalière davantage normative. Il est aussi attendu une nette amélioration de l’emploi au T3 2021, suite à la création de 642.000 nouveaux postes, réduisant le taux de chômage à 11,7%. Et ce, en plus de l’allègement du déficit budgétaire de -1,2%, à -57,6 MMDH à fin novembre 2021, globalement dans la cible des -6,5% du PIB projetée pour 2021. Par ailleurs, les experts s’attendent à une légère hausse des prix à partir de septembre, induisant un niveau d’inflation pour toute l’année 2021 de près de 2%, supérieur aux attentes initiales. Le déficit commercial devrait se dégrader de 26,4% à -181,0 MMDH à fin novembre 2021. A travers cette rencontre virtuelle riche en échanges entre les experts et les invités, BMCE Capital réaffirme son engagement à apporter à ses clients une analyse financière conforme aux meilleurs standards internationaux.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page