Éco-Business

Liquidation des pensions de retraite : la CIMR bat le rappel

Il reste moins de deux mois, pour les personnes âgées de moins de 65 ans et affiliées à la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite, pour faire valoir leurs droits de pension. S’ils ne se manifestent pas, la retraite sera prescrite à la CIMR, à compter du 1er janvier 2022.

C’est la première fois que la CIMR entame une telle opération. Et ce sont des milliers de personnes qui sont concernées par la liquidation de pension de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR). L’organisme appelle ses affiliés à prendre rapidement toutes leurs dispositions afin de liquider leur pension de retraite avant l’expiration du délai de prescription.


Ce dernier est fixé au 31 décembre 2021. Cette date butoir est fixée par l’article 62 de la loi 64-12 qui stipule : «Les droits que les affiliés et bénéficiaires de prestations n’ont pas fait valoir dans un délai de cinq ans sont prescrits au profit de l’organisme de retraite. Les pensions de retraite échues et non encaissées dans un délai de cinq ans sont prescrites annuellement». Les personnes concernées sont celles ayant atteint au moins l’âge légal de retraite de 60 ans, les moins de 65 ans et les veuves (avec orphelins mineurs) à partir de 50 ans éligibles à une pension de réversion. Elles n’ont plus que quelques semaines pour faire valoir leurs droits. La démarche à suivre afin de bénéficier de la pension est simple. L’ayant droit (affilié ou conjoint survivant) doit faire une demande à la CIMR. Cette dernière doit être formalisée à travers l’imprimé “Demande de liquidation” téléchargeable à partir du portail de l’organisme de retraite www.cimr.ma ou récupéré auprès de l’une de ses agences. «Le dossier de liquidation de pension doit être accompagné des pièces justificatives nécessaires inscrites au verso dudit imprimé», précise l’organisme de retraite.

Par ailleurs, la caisse de retraite permet de demander la prorogation de ce délai. Cela doit se faire par lettre adressée à la CIMR, contre accusé de réception, soixante jours avant la date butoir. Passé ce délai, il ne sera plus possible de réclamer et la pension reviendrait de droit à la CIMR. Pour plus d’informations, il est possible de contacter la CIMR par téléphone au 0522 42 48 88 ou à travers l’une des agences régionales.

Tilila El Ghouari / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page