Éco-Business

Les femmes en tête dans les fermes

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le taux d’activité des femmes au sein des exploitations s’élève à 71,4% contre 34,1% en milieu urbain. Par contre, celles qui gèrent des exploitations agricoles sont à peine estimées à 7%.


Le taux d’activité des femmes au sein des exploitations agricoles s’élève à 71,4% contre 34,1% en milieu urbain. Au sein des coopératives agricoles, près de 11% des coopératives agricoles au Maroc sont totalement féminines et couvrent des domaines variés. De plus, la part des femmes au sein des organisations professionnelles porteuses des projets du pilier II du Plan Maroc Vert est passée entre 2017 et 2018 de 9 à 15%. Ce pourcentage a été atteint grâce à l’intégration de la femme dans l’activité rurale mais aussi à travers l’adoption de l’indicateur genre dans l’appui de l’Union européenne. Ce dernier a permis d’augmenter la représentativité des femmes et des jeunes dans les organisations professionnelles porteuses des projets du pilier II. Pour le ministère de l’Agriculture, d’autres actions structurantes intégrant l’approche genre ont été menées, en l’occurrence le manuel de priorisation qui a permis de mettre en exergue le genre dans la priorisation des projets Pilier II et en faire l’un des critères de sélection permettant la classifi cation et la notation des propositions (points supplémentaires) des projets du pilier II. En ce qui concerne le segment produits du terroir, un accompagnement a été assuré aux groupements producteurs des produits du terroir pour leur permettre de répondre aux exigences du marché national et international. Dans ce sens, l’Agence pour le développement agricole (ADA) a lancé plusieurs programmes de mise à niveau des groupements producteurs de produits du terroir.

Sur 146 coopératives, 25 groupements sont présidés par des femmes
À ce jour, 180 groupements producteurs de produits du terroir représentent près de 600 coopératives. Parmi eux, 18.000 petits agriculteurs dont 37% de femmes issues de toutes les régions du royaume. L’ADA a aussi procéder au référencement de 146 coopératives représentant 5.432 petits producteurs dont 25 groupements présidés par des femmes pour commercialiser divers produits du terroir au niveau des surfaces des enseignes Marjane, Label’Vie/Carrefour et Aswak Assalam. Il est à mentionner aussi que lors des 3 dernières éditions du Concours marocain des produits du terroir (2014, 2016 et 2018), 112 groupements présidés par des femmes ont réussi à décrocher des médailles. En ce qui concerne l’appui au développement de la commercialisation des produits du terroir au niveau international, depuis 2013 à fi n mars 2019, 216 groupements producteurs de produits du terroir issus des 12 régions du royaume représentant 674 coopératives et plus de 22.730 petits agriculteurs (dont 8.725 femmes) ont pris part aux salons internationaux. L’ADA a aussi procédé à la mise en place du label collectif «Terroir du Maroc» en tant qu’outil de promotion des produits du terroir marocain. Elle a émis aussi un avis favorable pour l’octroi de l’autorisation d’usage au profit de 355 produits issus de 106 groupements producteurs et/ou conditionneurs des produits du terroir. Ces groupements représentent 220 coopératives et 8.641 petits producteurs dont 2.392 femmes issues de 11 régions du royaume. Par ailleurs, 813 projets de plantation, de valorisation et bien d’autres appartenant au pilier II du Plan Maroc Vert ont été lancés pour améliorer la situation économique de la population rurale.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page