Éco-Business

Les bons points du Maroc

Le Maroc a gagné trois places dans le classement du Forum économique mondial (WEF) en matière de facilitation du commerce, se positionnant au 2ème rang à l’échelle africaine après la République de Maurice. Le rapport 2016 de la prestigieuse organisation suisse, qui analyse le degré d’intégration et d’ouverture des pays au commerce international, place le royaume à la 49ème position alors qu’il était classé 52ème en 2014.

«Le Maroc a nettement amélioré son positionnement, confirmant la tendance positive de l’intégration croissante des économies de la plupart des pays de la Méditerranée occidentale», relèvent les auteurs de ce document publié mercredi à Genève. Selon «the Global Enabling Trade Report», il devance des pays comme l’Afrique du Sud (55e), la Tunisie (91e), l’Egypte (116e), l’Algérie (121) et le Nigeria (127e).


Sur le plan mondial, le rapport plébiscite à nouveau Singapour qui occupe la première place devant les Pays-Bas. Il critique en revanche les mesures restrictives prises par certains Etats avancés dans l’UE et les Etats-Unis. Autre élément, de nombreux gouvernements ne sont pas suffisamment efficaces dans le dispositif administratif aux frontières, estiment les experts du WEF, jugeant cette situation «préoccupante». Seules dix ratifications manquent pour l’entrée en vigueur de l’Accord sur la facilitation du commerce (TFA) de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), rappellent-ils. Une partie de la population mondiale n’est toujours pas en mesure de participer au commerce international. Les marchés émergents sont particulièrement touchés. Le rapport présente une évaluation des obstacles entravant le commerce extérieur sur la base d’un indicateur composite «Enabling Trade Index (ETI)».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page