Éco-Business

Les analystes confiants pour Managem

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les analystes d’Attijari Intermédiation restent confiants quant à la bonne santé de Managem, malgré le profit warning émis par le groupe minier sur ses résultats semestriels. Ainsi, Attijari Intermédiation recommande la valeur Managem à l’achat.


«Le repli des résultats semestriels 2016 du Groupe Managem ne constitue pas une véritable surprise», ont indiqué les analystes d’Attijari Intermédiation dans une note de recherche publiée récemment. En effet, dans une conjoncture perturbée par les incertitudes qui continuent à peser sur l’économie mondiale, le secteur minier a été fortement pénalisé par la chute continue des cours des métaux au premier semestre 2016, en particulier celui du cuivre (-21%), du cobalt
(-21%), du zinc (-16%) et de la fluorine. En effet, les cours des métaux ont touché des plus bas historiques sur une même période allant de 5 à 13 ans, d’après la même source. Cela a donné suite a un affaissement du chiffre d’affaires du Groupe Managem, qui devrait connaître un repli d’environ 12% et le résultat consolidé serait en conséquence en retrait de l’ordre de 90 MDH par rapport à la même période de l’année écoulée, en raison notamment de la baisse des cours, avait indiqué la société cotée dans un récent communiqué publié sur le site de la Bourse des valeurs de Casablanca.

Une tendance annuelle favorable
Les réalisations du groupe durant ce premier semestre sont loin de refléter la tendance annuelle en 2016, rappellent les analystes d’Attijari Intermédiation. Déjà sur le troisième trimestre de l’année 2016, il s’est opéré un inversement de la tendance structurelle des cours des principaux métaux vis-à-vis desquels l’opérateur est exposé. Par conséquent, Managem profiterait d’un effet prix largement positif durant le second semestre 2016. Les métaux précieux affichent une nette appréciation de leurs prix moyens, soit +20% pour l’or et +35% pour l’argent entre le second semestre de l’année 2015 et le troisième trimestre de l’année 2016. Les cours moyens du cuivre et du cobalt affichent des replis limités de respectivement -5% et -6% sur la même période. Concernant le cuivre, la baisse du cours pourrait être largement compensée par la poursuite de la hausse des volumes sur le second semestre. Enfin, le zinc affiche l’une des meilleures performances des métaux de base avec une appréciation de son cours moyen de +28% sur la même période.

Les analystes optimistes
Par ailleurs, les analystes d’Attijari restent optimistes. Ceux-ci jugent que le relèvement continu des niveaux de production des activités or, argent et cuivre permettrait au Groupe Managem de profiter pleinement de la reprise des cours constatée à partir du troisième trimestre de l’année. L’amélioration attendue des résultats de l’opérateur en 2016 serait tirée par quatre facteurs dont l’activité métaux précieux, qui devrait enregistrer une amélioration significative de +20,7% et qui contribue à hauteur de 46% au chiffre d’affaires du groupe, l’effet volume concernant le cuivre (+15%) permettrait de contrebalancer la baisse annuelle de son cours, qui s’établirait à
-12% (contre -21% au premier semestre de l’année 2016). La baisse du prix du cobalt est à relativiser du fait que son poids dans le chiffre d’affaires consolidé a considérablement baissé, passant d’une moyenne de 20% sur la période 2008-2012 à moins de 10% en 2016. Le zinc, lui, pourrait soutenir l’amélioration des résultats du groupe avec une appréciation annuelle de son cours de +7,1% et une contribution de 11% au CA consolidé. Au final, les analystes d’Attijari Intermédiation recommandent la valeur à l’achat pour un objectif de cours de 1.200DH

Managem rassure    
Sur le second semestre, le groupe prévoit une amélioration de ses résultats en poursuivant son plan d’efficacité opérationnelle et en profitant de la hausse des cours des métaux pendant le troisième trimestre de l’année, note l’entreprise dans un communiqué. Managem maintient ainsi ses perspectives de croissance en poursuivant son programme de développement.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page