Éco-Business

La performance au rendez-vous

La société d’exploitation du Tramway de Casablanca annonce des performances «très satisfaisantes» pour l’année qui s’achève. Quatre années après sa mise en service, le tramway enregistre cette année un taux de fréquentation en hausse de 5% en glissement annuel.  


À quelques jours de l’avènement de la nouvelle année, l’heure est au bilan. Pour Casa Tramway, l’activité 2016 signe «des performances très satisfaisantes», explique-t-on auprès du management. Le Tramway de Casablanca a ainsi enregistré un taux de fréquentation en hausse de 5%, par rapport à l’année 2015 et comme chaque année depuis le lancement de ses activités les fréquentations record sont enregistrées aux mois de mars et décembre. Chiffres à l’appui, le mois de mars a connu un pic de fréquentation comptabilisant plus de 3.413.407 voyages. Une tendance similaire est également enregistrée ce mois de décembre, avec un record des fréquentations encore jamais atteint avec 141.393 voyageurs par ligne. Cependant, si les résultats en termes d’exploitation semblent afficher bonne mine, les résultats commerciaux peinent encore à décoller. «Malgré la hausse de trafic, l’exploitation du Tramway continue d’enregistrer un déficit de près de 80 MDH par an», déplore-t-on auprès de Casa Tramway, malgré une part des abonnés qui enregistre une augmentation pour atteindre 40% du trafic au mois de novembre 2016.

Fraudes et infractions
S’agissant du taux de fraude, celui-ci reste selon les statistiques de Casa Tramway, plus ou moins identique aux années précédentes avec 2,05%, et toujours en dessous des moyennes mondiales. Si les fraudes répertoriées ne concernent uniquement que celles commises par les voyageurs «infractionnaires», il n’en demeure pas moins que la direction de Casa Tramway déplore un autre type de fraude, celui des automobilistes qui dans certains cas continuent de commettre des infractions au Code de la route, engendrant par-là des accidents dont le taux est, cette année, en légère augmentation. Casa Tramway dénombre 97 accidents, dont 56% ont eu lieu dans des carrefours et des zones seraient plus impactées que d’autres, à savoir pour ne citer que les croisements, Ligue Arabe, Route d’El Jadida, Tariq Ibn Ziad et Grande Ceinture avec des accidents qui surviennent généralement en heure de pointe.

Nouveautés 2017
Dans les nouveautés 2017, la direction de Casa Tramway annonce, d’ores et déjà, qu’à partir du 1er janvier 2017, les usagers du tramway devront s’acquitter de 2 et non plus 1 DH pour le ticket jetable, ceci pour la bonne cause. Cette mesure s’inscrit selon le management dans une démarche durable de protection de l’environnement. «Engagées pour la promotion d’habitudes de mobilité durables à Casablanca, Casa Transport SA et Casa Tram, société d’exploitation de la première ligne de tramway, perpétuent leur campagne de mobilité durable. Cet engagement porté et piloté par le Conseil communal de Casablanca», explique-t-on auprès de Casa tramway. Initiée dans le cadre de la COP22 en novembre 2016, la campagne vise en effet à promouvoir l’usage de cartes rechargeables, durables et valables 5 ans, au détriment des tickets papier et jetables. À travers ce type de démarches, Casa Tramway espère encourager les voyageurs de tramway à adopter une pratique durable lors de leur expérience tramway en privilégiant l’usage de cartes au détriment des tickets unitaires jetables. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page