Éco-Business

L’État ivoirien cède 20% de ses actions dans la SIB à Attijariwafa bank

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Attijariwafa bank renforce son assise en Côte d’Ivoire./DR

L’État de Côte d’Ivoire a annoncé vendredi, le lancement effectif à partir du 18 juillet courant, d’une opération de cession de 20% de ses actions dans le capital de la Société ivoirienne de banque (SIB), filiale du Groupe Attijariwafa bank.

Cette opération qui devra prendre fin le 29 juillet courant, portera sur quelque 20 millions d’actions, pour un montant de plus de 26 milliards de FCFA (1 euro équivaut à 656 FCFA).


Conformément aux dispositions de l’accord de cession conclu entre les deux parties, le Groupe Attijariwafa bank s’engage, en contrepartie, à introduire 12% du capital de la SIB à la Bourse régionale de valeurs mobilières (BRVM), et à en céder 3% au personnel de la banque, dans un délai maximum de 2 ans.

Le prix de la cession est de 14.000 FCFA pour le grand public et de 7.820 FCFA pour les employés de la banque.

Cette opération intervient dans le cadre du programme de privatisation initié par l’État ivoirien. Il vise «la redynamisation de l’économie nationale en favorisant le développement du secteur privé, et l’équilibre du secteur par une professionnalisation plus accrue», a révélé Seydou Bamba, directeur des participations et de la privatisation au ministère chargé du Budget et du portefeuille de l’État.

Le directeur général de la SIB, Daouda Coulibaly, a indiqué à cette occasion que l’institution bancaire présente en Côte d’Ivoire depuis 1962, est le 3e opérateur sur le marché ivoirien, avec une assise financière solide, selon les chiffres d’avril dernier. «Nous sommes à 56 agences avec 720 employés et nous continuons de grandir. L’objectif est d’atteindre 92 agences à l’horizon 2020», a-t-il dit.

La SIB fait partie depuis 2009 du Groupe Attijariwafa bank, implanté dans 23 pays en Afrique et en Europe.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page