Éco-Business

L’Arabian Travel Market, une porte d’accès aux marchés du Golfe

64 pavillons nationaux sont dressés à l’Arabian Travel Market./DR

La 23e édition du salon Arabian Travel Market s’est ouverte, lundi à Dubaï, avec la participation de plus de 2.800 exposants de différents pays, dont le Maroc.
Outre les 64 pavillons nationaux, ce salon de trois jours comprend quelque 423 espaces d’exposition consacrés à des sociétés, institutions et organismes représentant 86 pays, ce qui en fait l’un des plus grands événements, dans la région, dédiés au voyage et au tourisme. 


Les organisateurs de cette manifestation, qui se tient au Centre international de Dubaï pour les conférences et les expositions, s’attendent à plus de 26.000 visiteurs professionnels de près de 150 pays. Quant au montant cumulé des transactions qui seraient conclues lors de ce salon, il est estimé à 2,75 milliards dollars, un chiffre en hausse de 9% par rapport à l’année dernière.

Le Maroc est présent au salon Arabian Travel Market avec un pavillon placé sous l’égide de l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Il regroupe des représentants des différents acteurs du secteur touristique, avec pour objectif de consolider la visibilité de la destination Maroc et son positionnement dans les pays du Golfe, qui figurent parmi les marchés à forte valeur ajoutée.

La délégation marocaine présente à ce salon comprend notamment le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad et le directeur général de l’ONMT, Abderrafie Zouiten, ainsi que des responsables et professionnels du secteur touristique représentant, entre autres, des établissements hôteliers, des stations touristiques et des tour-opérateurs.

Dans une déclaration à la MAP, Lahcen Haddad a souligné que ce salon revêt une importance toute particulière pour le Maroc en ce sens qu’il constitue «une porte d’accès au monde arabe et aux marchés à forte valeur ajoutée». Il a cité par exemple les marchés saoudien et émirati.

De son côté, Abderrafie Zouiten a mis en avant l’importance de la participation du Maroc à ce salon dans le sillage des relations exceptionnelles liant le Royaume avec les pays du Conseil de coopération du Golfe. Il n’a pas manqué de souligner que l’ONMT dispose d’un bureau régional à Abu Dhabi qui constitue une plateforme pour s’ouvrir sur les pays de la région.

Le directeur général de l’ONMT a dit, à cet égard, s’attendre à une forte croissance du flux touristique en provenance des pays arabes et du Golfe vers le Maroc. «Nous tablons, à travers le développement du trafic aérien sur une augmentation de ce flux pour passer de 200.000 touristes de la région (Golfe) à 500.000 dans trois ans», selon Zouiten. Il a évoqué, par ailleurs, l’importance des investissements émiratis dans le secteur touristique au Maroc.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page