Éco-Business

L’Afrique anglophone, acte 2 du plan de développement

Mohamed El Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank./DR

Le plan de développement d’Attijariwafa bank vise, dans sa nouvelle phase, des implantations en Afrique anglophone, a affirmé son PDG Mohamed El Kettani dans une interview avec «Jeune Afrique». El Ketttani n’a pas manqué de préciser que le groupe a complété sa présence dans l’ensemble des zones de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).
«Après avoir clôturé la première phase de notre plan de développement, qui nous a permis de compléter notre présence dans l’ensemble des zones UEMOA et CEMAC, nous abordons à présent la seconde étape, qui vise des implantations en Afrique anglophone», a souligné Mohamed El Kettani.


Il a également fait savoir que d’année en année, les filiales africaines d’Attijariwafa bank augmentent leurs contributions à la performance du groupe. Une tendance amenée à se poursuivre, d’après le PDG du groupe. «La contribution de nos activités en Afrique subsaharienne pourra également évoluer en fonction des nouvelles acquisitions et des implantations territoriales potentielles», a-t-il expliqué.

Selon le PDG d’Attijariwafa bank, en dépit d’un conteste difficile, les économies subsahariennes parviennent à maintenir des taux moyens de croissance significatifs, compte tenu des besoins intrinsèques encore très importants en matière de développement des infrastructures de base, de l’urbanisation et de la consommation intérieure.

Par ailleurs, Mohamed El Kettani a relevé que le marché boursier en Afrique subsaharienne ne parvient pas encore à jouer un rôle actif dans la mobilisation de l’épargne et le financement de l’économie. Il a plaidé, dans ce sens, pour des réformes structurelles visant la modernisation du fonctionnement du marché et la mise en œuvre de dispositifs incitatifs pour l’épargne populaire.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page