Éco-Business

Kenzi Hotels re-signe avec AVEO Energie

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La chaîne hôtelière Kenzi Hotels Group signe un nouveau partenariat avec AVEO Energie pour la mise en place d’une centrale biomasse au sein du Kenzi Club Agdal Médina.


Kenzi Hotels Group renouvelle sa confiance dans les solutions proposées par l’énergéticien AVEO Energie pour la production éco-responsable de chaleur. En adoptant cette orientation, la chaîne hôtelière entend réduire drastiquement sa facture énergétique et éviter l’émission de plus de 600 tonnes de CO2 par an. Un objectif qui peut désormais être considéré comme atteint puisque le présent accord est le deuxième en son genre à être signé avec AVEO Energie. En effet, le groupe avait déjà confié à ce dernier son Kenzi Menara Palace. Les dispositifs installés dans l’établissement ont permis l’économie de plus de 540 tonnes de CO2 en un an. Au vu de l’efficacité des centrales biomasses mises en place, il est légitime d’escompter un large dépassement de l’objectif fixé par Kenzi Hotels Group, ce qui libère la voie à de nouveaux paliers de performances à mettre en avant par les deux partenaires. Ce n’est pas anodin puisque AVEO Energie propose aux hôtels et aux industries qui adopteraient ses solutions de prendre en charge leur production d’eau chaude ou de vapeur, avec une garantie de résultat en termes d’économie d’énergie pouvant atteindre les 30% sur leur facture annuelle. Ces systèmes favorisent la transition vers une énergie entièrement «décarbonée».

2 nouvelles chaufferies en 2017
AVEO Energie met en effet un point d’honneur à se positionner comme leader dans la transformation de la biomasse en énergie commercialisable, obtenue à partir de combustibles naturels à bilan carboné neutre. Dans le détail, AVEO Energie s’approvisionne principalement en coquilles d’argan et en noyaux d’olives. Des intrants récupérés auprès de 49 partenaires agriculteurs, formés à la préparation et à la conservation optimale de ces «déchets» naturels afin de préserver leur potentiel calorique. Le directeur général de la filiale, Jean-Baptiste Tremouille, est convaincu que la production d’énergie thermique à partir de biomasse est aujourd’hui un des principaux relais sérieux et crédibles à mêmes de remplacer les combustibles polluant actuellement utilisés.

La société, créée en 2014, a réussi à s’imposer de manière pérenne en tissant des liens avec 12 hôtels et structures industrielles dont 8 hôtels à Marrakech et 3 usines à Meknès. En comptant les accords avec Kenzi Hotels Group, la capacité installée d’AVEO Energie s’élève à 13 chaufferies biomasse dont celles du Royal Mansour, du Four Seasons, d’Alf Al Maghreb et du Naoura Barrière. Aussi, 2 nouvelles chaufferies seront également installées début 2017.

Le chiffre d’affaires escompté pour l’exercice en cours s’élève à quelque 18 MDH. «Nous tournons avec 17 collaborateurs qualifiés. Un effectif hautement riche en compétences qui effectue, depuis 2014, un travail acharné sur le terrain pour assurer la chaîne d’approvisionnement, et garantir la qualité de la biomasse récupérée», explique Jean-Baptiste Tremouille, qui ne manque pas de relever la difficulté qui réside dans l’exercice de présentation et d’explication des arguments dont ses solutions sont dotées. Bien qu’économes et ne présentant aucun danger pour l’environnement, puisque le CO2 émis n’est que restitué à la nature à l’endroit immédiat où sa collecte a été effectuée, certaines sociétés font toujours preuve de réticence quant au changement de leurs modèles habituels. Pour autant, «nous rencontrons de moins en moins de résistance au fur et à mesure que nos centrales biomasses font leurs preuves», poursuit Jean-Baptiste Tremouille. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page