Éco-Business

Investissement : International Paper mobilise 100 MDH

Dans le cadre de son nouveau programme d’investissement, au titre de l’année 2022, International Paper mobilisera 100 MDH dans ses sites de production marocains. Cet investissement a été décidé pour répondre à la progression régulière de la demande de solutions d’emballage en ondulé. 

100 MDH. C’est la coquette somme mobilisée par International Paper (IP), au titre de l’année 2022, dans le cadre de son nouveau programme d’investissement dans ses sites de production marocains. Cet enveloppe, visant à accompagner la demande des clients pour des emballages en ondulé durables, a été décidé pour répondre à la progression régulière de la demande de solutions d’emballage en ondulé.

L’entreprise, qui fait partie des principaux fabricants mondiaux d’emballages renouvelables à base de fibres et de solutions à base de pâte absorbante, a récemment célébré le dépassement de sa caisserie de Tanger de 50 millions de mètres carrés fabriqués annuellement pour la première fois depuis son acquisition par IP en 2017.

De ce fait, International Paper va consacrer près de 65 MDH à l’achat de nouvelles machines destinées à améliorer les capacités de production de caisses du site de Tanger. L’objectif est d’asseoir la position d’International Paper sur les segments des fruits et légumes (F&L) frais et de l’automobile. L’investissement va plus spécifiquement augmenter la capacité de production des plateaux imprimés pour les fruits et légumes de qualité supérieure de l’usine d’environ 55 millions d’unités par an.

Le site de Tanger fabriquera les grandes caisses américaines

Pour ce fournisseur mondial de produits renouvelables à base de fibre, les clients de fruits et légumes de l’ensemble du Maroc pourront ainsi bénéficier d’une meilleure disponibilité des caisses et de plus de choix ainsi que d’un service encore plus performant. À l’avenir, le site de Tanger pourra également fabriquer de grandes caisses américaines, un produit essentiel dans le secteur automobile.

«Nos clients et utilisateurs finaux veulent des produits qui contribuent à un avenir bas carbone plus durable», explique Bertrand Laplaud, directeur général régional Maroc et Afrique de l’Ouest pour International Paper. «L’emballage en ondulé est le plus adapté pour répondre à cette demande. Grâce à nos investissements, les produits d’emballage indispensables tous les jours seront disponibles au Maroc, ce qui va contribuer à l’économie circulaire».

Par ailleurs, International Paper cherche à promouvoir la circularité dans tous les maillons de la chaîne de valeur.Ses mesures pour minimiser les déchets et maximiser la récupération des matériaux touchent autant la conception et le développement des produits que l’approvisionnement en matières premières, les processus de fabrication circulaires ou encore la collaboration avec les clients et les fournisseurs.

L’usine de Kénitra : 90.000 tonnes d’OCC

L’usine marocaine International Paper de Kénitra utilise, par exemple, chaque année près de 90.000 tonnes d’OCC (vieux papiers) locaux pour fabriquer du papier recyclé pour ondulé. Ce produit est ensuite transformé dans les caisseries International Paper d’Agadir, de Casablanca et de Tanger en plateaux et caisses en ondulé qui seront employés pour l’acheminement des marchandises des clients jusqu’à l’utilisateur final. Près de 35 MDH serviront à l’amélioration de l’efficacité énergétique de l’usine IP de papier recyclé pour ondulé située à Kénitra par l’installation d’une nouvelle chaudière multicombustible qui permettra de diversifier davantage les sources d’énergie. IP va évaluer la faisabilité de la mise en place d’autres solutions à l’usine, notamment l’énergie solaire. De son côté, le Maroc réfléchit à différentes stratégies énergétiques.

«Nous sommes ravis de ce programme d’investissement ambitieux», a déclaré Bertrand Laplaud. «Fournir à nos clients les produits qu’ils veulent tout en ouvrant la voie du développement durable, voilà le cœur de notre stratégie. Le Maroc reste très attractif pour nous. Son économie affiche en effet un beau taux de croissance. Nous nous efforçons donc d’asseoir notre position privilégiée et de poursuivre l’expansion de nos opérations». Cet investissement majeur n’est qu’une manifestation de plus de l’engagement continu d’International Paper dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique et de son désir d’enregistrer une croissance pérenne de son activité d’emballage en ondulé dans cette zone.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page