Éco-Business

Industries médicales : la Hongrie, nouveau partenaire VIP du secteur

C’est une belle opportunité de business que la Fédération marocaine des industries de la Santé vient de saisir, cette semaine, en signant un accord stratégique avec le marché hongrois. Plus exactement, il s’agit d’un mémorandum d’entente qui liera désormais les opérateurs nationaux à leurs homologues hongrois de l’Association des fabricants médicaux. Ledit accord a donc pour but de jeter les ponts entre les secteurs des deux pays, dans le cadre d’un échange de bonnes pratiques et de technologies et compte tenu de l’intérêt commun qu’accordent le Maroc et la Hongrie à ce secteur à fort potentiel. Il a été signé à distance par le président de la Fédération marocaine de l’industrie de la Santé, Karim Haj Riffi, et la présidente de l’Association des fabricants médicaux hongrois, Gabriella Áj, en présence de l’ambassadeur de Hongrie à Rabat, Miklos Tromler.

Par ailleurs, le corpus du mémorandum définit les contours d’un partenariat à long terme entre les acteurs des deux associations. Il tend également à soutenir les activités des parties prenantes aussi bien au Maroc qu’en Hongrie, et à promouvoir des opportunités commerciales bilatérales. Justement, du côté hongrois, l’on espère voir cet accord réussir et même s’élargir à d’autres pans du secteur de la santé. L’ambassadeur de Hongrie à Rabat l’a clairement affirmé en marge de la signature, citant notamment les hôpitaux mobiles, les nouvelles technologies utilisées dans les laboratoires médicales et les « technologies dentaires dans lesquelles la Hongrie excelle », comme niches fort prometteuses.


Le président de la Fédération marocaine de l’industrie de la santé, Karim Haj Riffi, a, quant à lui, relevé que cette convention permettra de placer le premier jalon d’une « coopération fructueuse », précisant que ce mémorandum d’entente vise dans un premier temps la mise en place d’un canal de communication entre les parties prenantes marocaines et hongroises. S’agissant du choix de la Fédération qui s’est porté sur la Hongrie, Haj Riffi a affirmé que « la Hongrie est un pays qui a beaucoup de recherches dans le domaine à son actif, et une grande expérience dans la fabrication médicale et la production d’équipements et de dispositif médicaux ». Il a, en outre, fait savoir que ce mémorandum sera à l’origine de plusieurs formes de coopérations industrielles qui seront décidées par les entreprises intéressées des deux pays lors des prochaines réunions ilatérales.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page