Éco-Business

Fès-Meknès : plus de 800 MDH pour l’Agence d’exécution des projets (VIDEO)

L’Agence régionale d’exécution des projets Fès-Meknès (AREP-FM) a reçu près de 1,2 MMDH du Conseil de la région pour la réalisation de plus de 120 projets. L’organe est actuellement avancé à 80% dans l’engagement et environ 60% dans les payements de ces projets. Suite à l’adoption du contrat-programme État-Région, le Conseil régional Fès-Meknès confiera à l’AREP-FM l’exécution de 37 projets d’un budget de 800 MDH.

Le Comité de supervision et de contrôle de l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP) de Fès-Meknès a tenu sa session ordinaire, vendredi dernier. Au cours de cette réunion, qui s’est déroulée sous la présidence de Mohand Laenser, président du Conseil régional Fès-Meknès, et en présence du wali de la région, Said Zniber, le directeur de l’AREP-FM, Youssef Ziani, a présenté le bilan des trois dernières années, ainsi que l’état d’avancement des différents projets confiés par le Conseil de la région à l’agence.


«Nous sommes à la veille du lancement des projets programmés dans le budget du Conseil de la région et ceux du contrat-programme avec l’État. Certains de ces projets sont confiés à l’AREP-FM, ce qui nécessite de l’Agence de redoubler ses efforts et d’adapter ses ressources humaines avec le volume des travaux», commente le président de la Région.

Cette session ordinaire a été une occasion pour le comité d’examiner les activités réalisées au cours de l’année 2020 et de passer en revue tous les projets dont s’est chargée l’Agence depuis sa création en 2017. Afin de renforcer ses prérogatives et de développer l’efficacité de ses actions, le directeur de l’AREP-FM a soumis au comité deux propositions pour l’amendement de l’organigramme de l’Agence. «Ces nouvelles propositions vont nous permettre d’améliorer la gestion interne et externe des projets confiés par le Conseil régional. Ceci, surtout que dans le cadre du contrat-programme État-région et grâce à la confiance dont jouit l’AREP-FM auprès du Conseil, ce dernier nous confiera la mission d’exécuter 37 projets d’environs 800 MDH», nous explique Youssef Ziani. Et d’ajouter : «L’Agence a reçu environ 1,2 MMDH du Conseil de la région pour la réalisation de plus de 120 projets. Nous sommes actuellement avancés à 80% dans l’engagement et environ 60% dans les payements de ces projets».

Lors de cette rencontre, le comité a validé le rapport financier de l’AREP-FM au titre de l’année 2020. Grâce aux 31 projets confiés par le Conseil de la région l’année écoulée, le budget d’investissement de l’Agence a enregistré une évolution de 71%. Quant au volet relatif à la gestion, et grâce à la politique de rationalisation des dépenses, il a enregistré une diminution de 3,45%, en passant de 19,62 MDH en 2019 à 18,94 MDH en 2020. Il est à noter que le Conseil de la région a confié sept projets à l’AREP-FM. Ces derniers portent sur la réalisation de deux ouvrages d’art dans la province de Taza, deux routes dans les provinces de Taza et El Hajeb, le renforcement de la route provinciale numéro 7231 d’Ifrane, la mise à niveau des sources d’eaux des jardins d’El Hajeb et l’aménagement d’un complexe de valorisation des métiers et des produits de l’économie sociale et solidaire à Fès. Il faut noter que l’AREP-FM a réalisé 86 projets avec une enveloppe de 394,98 MDH, alors que plus de 100 autres projets d’une enveloppe de 762,4 MDH sont toujours en cours de réalisation. Ces projets concernent principalement le désenclavement du monde rural, à travers la construction de routes et des passages, l’électrification et l’alimentation des douars en eau potable, outre des projets sportifs et d’autres relatifs aux domaines de la santé et de l’éducation. Lors de cette rencontre, les membres du comité de surveillance ont exprimé leur satisfaction de l’avancement des travaux et des résultats atteints par l’AREP-FM. Il faut rappeler que conformément aux objectifs du PDR, le contrat-programme de la Région Fès-Meknès touche quatre axes principaux. Ce sont l’appui aux secteurs productifs, de la promotion de l’emploi et de la recherche scientifique avec 36 projets pour un montant de 3,7 MMDH, l’amélioration de l’attractivité économique et territoriale avec 19 projets pour un montant de 4,2 MMDH, la valorisation des secteurs culturels et lieux touristiques et la préservation des ressources naturelles avec 17 projets d’une enveloppe de 938 MDH, et enfin, la réduction des déficits sociaux et des inégalités territoriales avec 25 projets dotés de 2,2 MMDH.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page