Éco-Business

Fès : l’UPF lance un centre d’excellence sur les batteries

L’université privée de Fès (UPF) vient de lancer officiellement un centre régional d’excellence sur les batteries « CEB@UPF ». Ce dernier est présidé par le chercheur Rachid Yazami avec le consortium des universités de la région Fès Meknès. Le centre ambitionne d’intégrer le marché mondial des batteries qui passera de 80 Billions de Dollars en 2020 à 200 Billions de Dollars en 2030.

L’université privée de Fès (UPF) se lance dans la recherche dans le domaine des batteries intelligentes. C’est ce qui ressort de la cérémonie de lancement officielle du centre d’excellence sur les batteries de l’UPF« CEB@UPF », dont une quinzaine de sommités mondiales dans le domaine de la science ont accepté de faire partie du conseil scientifique.


Cette nouvelle structure qui sera créée au sein de l’UPF vise à mettre en place des formations d’ingénieurs et de doctorants, faire des recherches de pointe dans le domaine de la  batterie intelligente du futur et de susciter des collaborations académiques et industrielles à l’échelle nationale et internationale. En plus, le CEB@UPF vise l’élaboration des études, expertises et essais sur les batteries pour des partenaires industriels.

« Le centre d’excellence sur les batteries est considéré comme le premier du genre au Maroc et sera le déclencheur pour le positionnement du Maroc par rapport  à la recherche dans le domaine des batteries. Porté par le  Professeur Rachid Yazami avec  les universités de la Région, il offre de nombreuses perspectives en la matière », précise le président de l’UPF, Mohamed Aziz Lahlou.

Lors de cette rencontre, Rachid Yazami, qui est également président du Conseil scientifique de l’UPF, n’a pas caché ses ambitions de voir cette structure scientifique servir de modèle d’excellence de la recherche marocaine dans les domaines de l’énergie et des batteries.

« Le marché mondial des batteries connaît une évolution de près de 20% chaque année, il passera de 80 Billions de Dollars en 2020 à 200 Billions de Dollars en 2030. C’est une réelle opportunité pour le Maroc qui a tous les moyens pour avoir une Giga Factory », précise Rachid Yazami.

Connu pour ses travaux pionniers dans le domaine des batteries au lithium, le Pr Rachid Yazami, a occupé le poste de Directeur de Recherches au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) en France. Il a été professeur invité dans plusieurs universités à l’échelle internationale. Actuellement, il dirige sa société singapourienne KVI Pte Ltd qui détient une dizaine de brevets étendus dans le monde.

De son côté, le doyen de la faculté des sciences de l’ingénieur à l’UPF, Mohamed Ouazzani Jamil, a souligné que « ce nouveau projet est le fruit d’un travail de longue haleine qui vise à donner une valeur ajoutée aux batteries, valoriser la recherche scientifique et mettre en place des brevets de l’invention ».

Il faut rappeler que depuis sa création, l’UPF s’est inscrite dans une dynamique globale sur  la voie de la modernité et de l’excellence, à la fois sur les plans éducatif, culturel, scientifique, technologique et entrepreneurial.

Mehdi Idrissi

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page