Éco-Business

Fès : les exportations d’artisanat reprennent de la vigueur

Les exportations du secteur de l’artisanat à Fès enregistrent une amélioration remarquable en passant de -53,31% en janvier 2021 à +345% en mai 2021. En termes de parts des exportations, les États-Unis d’Amérique devancent en 2020 les autres pays à travers une participation au chiffre d’affaires à l’export de l’ordre de 44,57%, suivis de la France et l’Espagne qui contribuent avec 9,1% chacun. le reste des pays d’Europe maintiennent leur contribution avec une part de 9,4%.

Durant les cinq premiers mois de l’année 2021, les exportations de la ville de Fès en matière des produits de l’artisanat ont atteint près de 29MDH, soit -10,6% par rapport à 2020. L’évolution mensuelle fait ressortir une amélioration exponentielle des exportations en passant de -53,31% en janvier à +345% en mai 2021. Avec l’ouverture progressive des frontières vers pays d’Europe, les professionnels du secteur présagent une reprise post-pandémie soutenue des métiers de l’artisanat. Selon un rapport dévoilé récemment par la direction régionale de l’Artisanat, «la valeur des exportations des produits de l’artisanat de Fès en 2020 a atteint plus de 57,99 millions de DH, en baisse de 12,4% par rapport à l’année précédente».


Ce repli est due aux répercussions de la crise sanitaire liée à la Covid19 sur le secteur, qui a exporté en 2019 des produits d’une valeur de plus de 66,19 MDH, soit une hausse de 138% par rapport à l’année 2018. Les exportations de la ville de Fès sont dominées par les produits du Zellige traditionnel avec 43,8 %, suivie de l’habillement traditionnel 18,4%, puis la poterie avec 11,22%. En termes de parts des exportations, les États-Unis d’Amérique devancent en 2020 les autres pays à travers une participation au chiffre d’affaires à l’export de l’ordre de 44,57%, suivis des pays d’Europe qui maintiennent leur contribution avec une part de 9,4%. La France et l’Espagne contribuent avec 9,1% chacun. Secteur clé de l’économie de Fès-Meknès avec près de 124.000 emplois, dont 80.000 dans la capitale spirituelle, l’artisanat a subi les effets néfastes du nouveau coronavirus.

À Fès, où des milliers de familles vivent des filières artisanales (64 % de l’ensemble des emplois), le chiffre d’affaires du secteur a subi une baisse estimée à 1,675 MMDH pendant la période de confinement, consécutive à un recul de 68% des exportations. La crise a causé la cessation de plus de 87.000 artisans d’arts et de production, dont les 36.000 que compte la médina, de leurs activités, la suspension des importations des matières premières et l’exportation des produits finis et le recul de la commercialisation à cause de l’annulation des foires nationales et internationales dédiées à l’artisanat.

Au niveau de la région de Fès-Meknès, le secteur de l’artisanat comporte plus de 40.000 unités de production, dont 360 PME et 530 coopératives. Il contribue avec 12,8% dans le PIB de l’artisanat au niveau national. Il a réalisé plus de 94,8MDH de chiffres d’affaires en 2019 avec une contribution à l’IS de 0,37%. Les artisans de la région ont réalisé 66MDH de CA à l’export en 2019, soit 8% du CA national à l’export.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page