Éco-Business

Fès : la commune en quête de propositions pour le PAC

Le Conseil communal de Fès lance un cycle de rencontres avec les acteurs économiques, sociaux, politiques et les représentants de la société civile pour l’élaboration du Plan d’action de la commune (PAC). L’objectif est de réaliser un diagnostic participatif des problèmes et besoins prioritaires de la ville.

Le Conseil communal de Fès lance un cycle de rencontres pour concocter son Plan d’action de la commune (PAC) 2022-2027. Cette fois-ci, la conceptualisation et la planification des étapes de préparation de ce document de référence se font de manière participative, inspirée des orientations du Nouveau modèle de développement (NMD) et ce afin de répondre aux attentes des citoyens. Le lancement des réunions de concertation avec les différentes parties prenantes vise à écouter et impliquer les acteurs économiques, sociaux et politiques ainsi que les parties civiles.

«Ces rencontres, initiées par le conseil, visent à respecter la méthodologie participative du processus de préparation du PAC, notamment à travers un diagnostic participatif des problèmes et des besoins qui sera réalisé avec la participation des différents acteurs institutionnels, civils, économiques et sociaux», précise Abdeslam Bekkali, président du Conseil communal de Fès.

Dans le cadre de ces rencontres, le conseil a organisé, en cours de semaine, une rencontre avec les opérateurs économiques de la ville, représentant la Chambre de commerce, d’industrie et de services, la Chambre d’artisanat et des associations professionnelles. L’occasion pour les participants de passer en revue les différentes problématiques rencontrées par les secteurs économiques de la ville et de présenter des propositions pratiques pour le développement des activités industrielles, artisanales, commerciales et de service.

Les différents intervenants ont souligné la nécessité de considérer cette rencontre comme un point de départ pour la construction d’un partenariat stratégique entre la commune et les acteurs économiques, à travers laquelle les différents acteurs institutionnels et territoriaux pourront fédérer leurs efforts dans un cadre de convergence et d’harmonie afin d’atteindre le cadre de développement économique durable attendu. Notons que la commune a accordé une enveloppe de 2 MDH pour la réalisation de l’étude relative au PAC 2022-2027.

Trois étapes fondamentales
Selon la démarche suivie, les objectifs de l’étude consistent d’abord à identifier les besoins, les potentialités et les priorités de la ville, tout en évaluant le plan d’action précédent et à réaliser un inventaire des projets programmés ou devant l’être par l’État ou les autres organismes publics relevant de la commune. Il s’agit également d’identifier les pistes de solutions potentielles sur la base des priorités de la population locale dans les domaines des équipements publics communaux et des services de proximité. Dans un second temps, la commune devra passer à la détermination des projets prioritaires.

Cette phase est fondamentale pour inscrire le processus d’élaboration du PAC dans une perspective de prise en considération de l’approche genre et de la dimension de l’environnement et du développement durable. Cette étape requiert la mise en œuvre d’un ensemble d’actions de renforcement des capacités des organes de planification et la mobilisation des outils nécessaires pour produire les effets escomptés.

Sur la base des résultats obtenus à l’issue des deux premières phases, le processus de planification entrera dans sa troisième phase qui consiste à décider des principaux domaines concernés par les projets et les activités prioritaires, en vue de préparer le PAC et d’établir les prévisions relatives aux potentialités de la commune pour une période de six ans.

Bilan du PAC 2017-2021
Le PAC 2017-2021 de l’ancien Conseil de Fès avait programmé une enveloppe globale de 7,68 milliards de DH. Le nombre total de projets propres et participatifs inscrits dans le cadre de ce plan s’élève à 171. À noter que le Conseil communal de la ville a fait état de 45 projets réalisés, 24 en cours et 37 programmés, sachant qu’il en reste 55 à programmer. En ce qui concerne les projets propres, le conseil en a réalisé 28.

Quant aux projets dits participatifs, réalisés en partenariat avec d’autres intervenants, le conseil cite l’achèvement de 17 projets, le lancement de 20 autres et la programmation de 27 nouveaux projets. Signalons enfin que le PAC a préconisé un investissement de 4,2 MMDH pour améliorer l’attractivité de la ville, près de 800 MDH pour rendre la cité équilibrée et intégrée, près de 2 MMDH pour créer un pôle économique compétitif, 581 MDH pour faire de Fès une ville écologique et durable et 52,5 MDH pour encourager la gouvernance participative.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page