Éco-Business

Expansion en Afrique : Dolidol s’offre le nigérian Mouka

Dolidol acquiert le géant nigérian Mouka avec un investissement de 60 millions de dollars. La filiale de Palmeraie Holding signe ainsi une nouvelle phase dans son aventure africaine dans le secteur de la mousse polyuréthane et de la literie.

Dolidol accélère son expansion africaine à travers une belle opération au Nigéria. La filiale de Palmeraie Holding, qui opère dans le secteur de la mousse polyuréthane et de la literie, a ainsi annoncé l’acquisition du géant nigérian Mouka avec un investissement de 60 millions de dollars. Saad Berrada Sounni, président de Palmeraie Holding, a déclaré que «l’annonce représente une étape importante pour notre entreprise et crée un champion panafricain incontestable du Nord, de l’Ouest et de l’Est du continent, bien placé stratégiquement pour servir au mieux un marché africain en forte croissance».

Sur cette opération, Dolidol a été conseillée par West Capital Partners, Deloitte et Norton Rose Fullbright. Fondée en 1959, Mouka est un fabricant de matelas en mousse de polyuréthane disposant de trois usines stratégiquement situées au Nigéria. Ainsi, l’acquisition de cet opérateur nigérian permettra à Dolidol de renfoncer sa présence dans le pays. «Dolidol continue de renforcer sa position de leader africain. L’acquisition de Mouka présente une réelle opportunité d’évolution sur un marché structuré avec un potentiel de croissance d’environ 10% annuellement», affirme Mohamed Lazaar, DG de Dolidol. L’acquisition du nigérian Mouka vient compléter sa croissance dans la région avec un marché adressable d’environ 200 millions de Nigérians.

La dimension africaine de Dolidol
Fondée en 1972, Dolidol continue d’accélérer son plan de diversification géographique dans le continent africain. A date d’aujourd’hui, la filiale de Palmeraie Holding dispose de sept unités de production dans 5 pays dont le Maroc et la Côte d’Ivoire, où il est présent depuis 2016, et d’où il dessert les pays frontaliers dans la région de l’Afrique de l’Ouest comme le Ghana, le Burkina Faso, Mali, la Guinée et le Libéria.

L’expansion de Dolidol s’étend également vers l’Afrique de l’Est, à travers une prise de participation majoritaire dans le capital d’un grand opérateur en Ethiopie, deuxième marché le plus peuplé du continent. Dolidol est également en cours d’acquisition d’un opérateur en Ouganda, ce qui lui permettrait de desservir les pays frontaliers comme le Soudan, la Somalie, le Kenya, le Rwanda et la Tanzanie …

Rappelons que dans le cadre de sa diversification transversale, Dolidol œuvre aussi dans divers produits destinés à l’industrie automobile, approvisionnant les plus grands constructeurs européens comme Renault et PSA depuis sa base au Maroc, et a récemment démarré l’exploitation d’une usine de recyclage qui a nécessité un investissement de 200 MDH, pour transformer les bouteilles plastiques PET usagées en fibres de polyester.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page