Éco-Business

Entrepreneuriat : Public et privé se serrent les coudes à Casablanca-Settat

En matière d’accompagnement et de promotion de l’entrepreneuriat, la coopération public-privé et le développement de synergies allant dans ce sens sont recommandés pour plus d’efficacité et un meilleur impact dans la durée. Ainsi, le CRI Casablanca-Settat, l’ANAPEC, la Fondation création d’entreprises du groupe BCP et la Banque Centrale Populaire ont signé une convention de partenariat stratégique pour l’accompagnement des porteurs de projet.

Énième initiative réunissant les acteurs du public et du privé en faveur des entrepreneurs marocains. Le Centre régional d’investissement de Casablanca-Settat (CRI-CS), l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), la Fondation création d’entreprises (FCE) du groupe BCP et la Banque Centrale Populaire viennent de signer une convention de partenariat stratégique pour l’accompagnement des porteurs de projet et la promotion de l’entrepreneuriat. L’événement, qui a eu lieu le 14 juillet à Casablanca, entérine le lancement d’un programme d’accompagnement dédié aux TPE régionales dénommé «Qimam Intelaka», dans le cadre du pôle intégré de l’accompagnement du CRI de Casablanca Settat «Qimam».


Plus de 700 porteurs de projets ciblés à l’horizon juillet 2022
Le programme «Qimam Intelaka», objet de la convention de partenariat, a pour cible les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises (PIAFE), et vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la Région Casablanca-Settat, à travers l’accompagnement et la formation des porteurs de projets durant l’ensemble des phases de leurs projets. Cela va du cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises.

PIAFE/QIMAM : Développement de synergies entre programmes
L’objectif fixé est d’accompagner 700 porteurs de projets à l’horizon juillet 2022, financer 70% des projets accompagnés à travers une déclinaison préfectorale et provinciale et organiser des évènements autour de l’entrepreneuriat au niveau de la région. Premier pôle intégré d’accompagnement lancé par le CRI de Casablanca-Settat dans sa nouvelle version par la loi 47.18, le programme Qimam a pour but de fédérer l’écosystème entrepreneurial régional et proposer une offre complète et adaptée aux TPME. Sa valeur ajoutée réside dans la centralisation de l’information relative à l’écosystème, le mentorat, la mise en réseau, l’accompagnement et le financement. Développé en synergie avec le programme Qimam, il convient de rappeler que le PIAFE a lui-aussi été initié pour accompagner les porteurs de projets, notamment dans le volet de l’appui et de l’accompagnement, à travers une coordination d’actions au niveau régional. Dans ce cadre, le comité de suivi du programme «Qimam Intelaka» veillera à l’application des actions de ce projet en concordance avec le PIAFE, au profit des jeunes porteurs de projets et des TPE, qui constituent la grande majorité du tissu économique de la région.

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page