Éco-Business

Décarbonation : deux nouvelles filiales pour OCP Group

Dans l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2040, le Groupe OCP va créer deux nouvelles filiales, OCP green water et OCP green energy.

Le gouvernement a donné son feu vert à la création, par OCP Group, de deux nouvelles filiales, OCP green water et OCP green energy. Cette décision fait suite à un décret signé par le Chef du gouvernement et publié au Bulletin officiel du 20 octobre.

À noter que le lancement de ces deux unités devrait permettre à l’opérateur phosphatier d’atteindre ses objectifs relatifs à la décarbonation et l’utilisation des eaux non conventionnelles. En effet, dans le cadre de sa stratégie de développement durable, OCP entend œuvrer pour réduite son empreinte carbone au niveau de toutes ses activités industrielles. Il est aussi question pour le groupe d’accélérer l’usage d’eau non conventionnelle, afin de réaliser 100% d’économie d’eau conventionnelle à l’horizon 2026, et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040.

Dans le détail, OCP green water sera dotée d’un capital de 3,855 milliards de dirhams (MMDH). Elle sera chargée de la production et la commercialisation d’eaux non conventionnelles destinées à l’usage industriel ainsi que de l’approvisionnement des provinces d’El Jadida et Safi en eau potable. Il est ainsi prévu d’atteindre un volume global de production de 85 millions de m3 en 2023 et 110 millions m3 en 2026. S’agissant de la filiale OCP green energy, qui sera dotée d’un capital social de 1,452 MMDH, elle sera spécialisée dans la production des énergies propres, tout en réduisant les charges du groupe phosphatier dans le domaine.

Dans sa première phase, cette unité devrait permettre une production de 30 MW à Benguérir, et ce à partir du quatrième trimestre 2023. À terme, la production devrait se hisser à 202 MW au niveau des sites de Khouribga et de Benguérir. Elle assurera ainsi la couverture en énergie électrique des besoins des mines de Khouribga et El Kantour, ainsi que l’alimentation du complexe chimique de Safi.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page