Éco-Business

CIH veut lever un milliard

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La banque est autorisée, par ses actionnaires, à lever un maximum de 4 MMDH. Le montant levé permettra de financer une partie de son plan de développement.


CIH, la très dynamique banque, continue son train de développement en sollicitant le marché pour 1 MMDH. La banque vient d’obtenir le visa de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) pour sa note d’information relative à un emprunt obligataire subordonnée plafonné à 1 MMDH. Cette levée, qui ne représente que le ¼ de ce qui a été autorisé par l’assemblée générale ordinaire tenue le 19 octobre 2016 (un programme d’émissions obligataires, classiques ou subordonnées, avec ou sans appel public à l’épargne d’un maximum de 4 MMDH sur 5 ans), vise à favoriser le renforcement des fonds propres réglementaires actuels du CIH et à financer son plan de développement et accompagner la dynamique de croissance de crédits distribués. Réservé aux investisseurs qualifiés du droit marocain, l’emprunt est subdivisé en 4 tranches A, B, C et D.

La tranche A, non cotée, est d’une maturité de 7 et est à taux fixe composé du taux des bons de Trésor sur le marché secondaire de même maturité qui sera publié le 1er décembre prochain et d’une prime de risque comprise entre 70 et 85 points de base. La tranche B, également de maturité de 7 ans, est non cotée et elle est à taux révisable annuellement en référence au taux de 52 semaines des bons de Trésor sur le marché secondaire, observé le 1er décembre, majoré d’une prime de risque entre 60 et 75 points de base. Les deux tranches C (non cotée) et D (non cotée) sont, par contre, à maturité de 10 ans.

Le taux de la tranche C est un taux fixe composé du taux des bons de Trésor sur le marché secondaire, de même maturité qui sera publié le 1er décembre prochain et d’une prime de risque comprise entre 80 et 95 points de base. Le taux de la tranche D, par ailleurs, est à taux révisable annuellement en référence au taux de 52 semaines des bons de Trésor sur le marché secondaire observé le 1er décembre majoré d’une prime de risque entre 70 et 85 points de base. L’emprunt composé de 10.000 obligations subordonnées est remboursable in fine. Par ailleurs, l’allocation des obligations se fera à la française avec priorité aux tranches C et D. La souscription sera ouverte du 5 au 7 décembre prochain inclus.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page