Éco-Business

Chari inaugure son nouveau siège à Bouskoura (Photos et Vidéo)

La start-up fondée par Ismael Belkhayat et Sophia Alj, passe à la vitesse supérieure en inaugurant ce mardi 22 mars 2022 son nouveau siège à Bouskoura. Un siège qui accueille un service client d’une centaine de télévendeurs.

Après avoir mis en place son premier entrepôt à Casablanca en janvier 2020, puis ouvert un deuxième à Tanger au cours du quatrième trimestre 2021. Ces deux entrepôts régionaux ont permis à l’opérateur de couvrir plus de quinze mille épiceries sur l’ensemble de l’axe atlantique nord.


Ainsi et suite à un test concluant sur l’Axe El Jadida Tanger, Chari annonce l’extension progressive de son activité sur l’ensemble du territoire marocain. D’ailleurs, lors de l’inauguration de ses nouveaux locaux, son CEO, Ismael Belkhayat, annonce d’emblée, l’ouverture simultanée de sept nouveaux entrepôts dans les villes de Marrakech, Agadir, Khouribga, Meknès, Oujda, Errachidia et Laayoune. C’est dire que le business modèle de la start-up marocaine est de plus en plus prisé. Faut-il le rappeler, Chari, est une application de e-Commerce qui permet aux épiceries de proximité de s’approvisionner de l’ensemble des produits revendus dans leur point de vente et de se faire livrer gratuitement en moins de 24h.

Aujourd’hui, ils sont plus de 15.000 épiceries qui ont adopté le concept de Chari et utilisent ses services, tous les mois avec une fréquence moyenne de commande hebdomadaire. «En plus d’une croissance organique mensuelle de près de 15% lui permettant d’atteindre un chiffre d’affaires annuel de 500 MDH en 2022, Chari a aussi fait l’acquisition du carnet de crédit virtuel Karny.ma utilisé par plus de cinquante milles points de vente au Maroc» assure dans ce sens Ismael Belkhayat, Co fondateur et PDG de Chari.

La proposition de valeur de Chari offre de nombreux services à ses partenaires producteurs de marques de grande consommation, notamment une visibilité accrue de leurs produits sur l’application Chari, des données détaillées sur la vente de leurs produits sur le canal traditionnel, mais aussi des outils marketing permettant de diffuser des messages précis aux épiciers.

Sanae Raqui / Les Inspirations Eco


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page