Éco-Business

Cartier Saada : des résultats en repli au titre de l’exercice 2020/2021

La crise sanitaire a eu raison des agrégats financiers de Cartier Saada dont 96% des ventes sont réalisées à l’export. Le spécialiste de la conserve de fruits et de légumes se retrouve déficitaire de 13,8 MDH contre un bénéfice de 3,15 MDH un an auparavant.

Evoluant dans un contexte de crise sanitaire, Cartier Saada n’a pas pu empêcher la dépréciation de ses principaux indicateurs financiers. Le chiffre d’affaires de la société Cartier Saada s’établit à 146,8 MDH (dont 96% à l’exportation) et affiche un recul de 22%. Le repli des ventes export a été noté à partir de mai 2020 et se serait renforcé avec la fermeture prolongée des restaurants dans les principaux marchés dans ce contexte de pandémie mondiale.


«La société a réalisé au terme de l’exercice 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 156,7 MDH, enregistrant ainsi un recul de 27,5% par rapport à la même période de l’année précédente, cette baisse s’explique principalement par les mesures liées au confinement ou reconfinement dans la majorité des pays d’exportations, et notamment la fermeture des cafés, hôtels et restaurants», souligne le spécialiste de la conserve de fruits et de légumes. Il en résulte également des résultats opérationnels dans le rouge.

En effet, l’EBE a été complètement rogné sous l’effet du recul de l’activité et des ventes en passant d’un excédent brut d’exploitation de 23,4 MDH l’exercice précédent à une insuffisance brute d’exploitation de -2 MDH sur cet exercice.

«Le niveau des dotations aux amortissements (10,5 MDH) suite aux investissements importants réalisés avant la pandémie reste élevé par rapport au CA réalisé dans ce contexte, ce qui pénalise le résultat d’exploitation et le fait passer de 7 MDH à – 12,7 MDH», explique le top management du groupe.

Le résultat net ressort ainsi déficitaire au titre de l’exercice 2020/2021 en se situant à -13,8 MDH contre un bénéfice de 3,15 MDH un an auparavant. L’industriel reste confiant quand à l’après-crise. «Dans ce contexte toujours marqué par la pandémie et l’instabilité de la demande, Cartier Saada continue de déployer sa stratégie de développement en s’appuyant sur ses fondamentaux solides pour mettre en place les mesures nécessaires pour pallier cette contre-performance», rassure-t-il. L’accent sera ainsi mis sur les marchés ouverts et les objectifs stratégiques axés sur l’amélioration de la productivité et le développement des activités à l’exportation sont maintenus.

Aïda Lô / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page