Éco-Business

Business du sport : les opérateurs créent leur fédération

Salles de fitness, équipementiers, agences, clubs, enseignes spécialisées, médias, startups, etc. ne font plus qu’un autour d’une fédération professionnelle qui aura pour mission de défendre les intérêts généraux et spéciaux de ses membres.

L’industrie du sport a douloureusement vécu l’impact de la crise sanitaire de la Covid-19. Selon une étude de l’agence Stadia et sports management auprès de 50 acteurs privés du secteur en mars dernier, l’activité du secteur a été durement impactée. La cinquantaine d’entreprises sondées ont fait ressortir des chiffres alarmants: 53 % des entreprises ont dû se séparer d’une partie de leurs salariés, tandis que 36,2 % ont eu recours à des solutions bancaires et 71 % ont connu de grosses difficultés financières, pour un total de 64 % de baisse d’activité dans le secteur du sport.


Pendant ce temps, 43,2% des entreprises ont revu à la baisse les salaires de leurs collaborateurs. Interrogées sur les mesures engagées par l’État, 84% des entreprises considèrent qu’elles n’étaient pas à la «hauteur de la situation». Et si la crise a été si sévère avec l’industrie du sport c’est qu’en partie à cause du manque de professionnalisme de celle-ci. Pour corriger cette lacune, les acteurs ont opté pour la structuration de la filière sport à travers la création d’une instance représentative, apolitique et indépendante qui serait chargée exclusivement du domaine sportif.

La FMPS est née
C’est ainsi qu’est née la Fédération marocaine des professionnels du sport (FMPS). À l’initiative d’un grand nombre d’acteurs de l’industrie du sport, la FMPS a été créée lors d’une Assemblée générale constitutive qui s’est tenue à Casablanca le 23 juin 2021, avec pour ambition de fédérer les entreprises opérant dans le sport et contribuer à la structuration et au développement d’un secteur majeur de l’économie nationale. «Avec plus de 400 entreprises structurées à travers l’ensemble du royaume, notre secteur se devait de s’organiser afin de mieux répondre aux enjeux actuels, gagner en efficacité et faire en sorte que l’industrie du sport devienne une des locomotives de notre économie», a déclaré Mehdi Sekkouri Alaoui, président de la fédération. De par son action et en collaboration avec les pouvoirs publics et l’ensemble du paysage sportif, la structure souhaite également œuvrer à la dynamisation, la promotion et la valorisation du sport marocain. «Nous avons pour ambition de jouer pleinement notre rôle d’acteur majeur du sport marocain aux côtés de l’État et du tissu associatif», a précisé Mehdi Sekkouri Alaoui.

Ainsi, la nouvelle Fédération a pour objectifs de rassembler l’ensemble des acteurs de l’industrie du sport et être un interlocuteur crédible auprès des partenaires institutionnels et financiers. Elle ambitionne également de promouvoir l’industrie du sport auprès des pouvoirs publics, des médias, des instances législatives, des différents secteurs économiques et d’accompagner les entreprises marocaines du secteur dans leur développement à l’international.

L’enrichissement de l’écosystème à travers la réalisation de la veille, des études sectorielles et la contribution à la professionnalisation du paysage sportif marocain font également partie des missions de la FMPS. À travers cette instance, l’industrie du sport qui pèse 1,1% du PIB et emploie pas moins de 240.000 personnes, peut désormais revendiquer sa légitimité dans la sphère des affaires et faire valoir les doléances de ses membres, à commencer par la baisse de la TVA de 20% et l’alignement de celle-ci à d’autres secteurs entre 7% et 10%.

Liste des membres de la FMPS

La Fédération, qui ambitionne de représenter et défendre les intérêts généraux et spéciaux de ses membres se veut aussi une instance représentative des différentes filières du secteur allant du retail, de l’équipement & infrastructure, des institutions, du conseil, de l’évènementiel, à la startup en passant par la salle de sport, la formation, le tourisme et les médias. Les premiers membres de cette fédération sont : Stadia, Sporteo, MDJS, GoSport, CitySport, Courir, Cap’Z, Sports Management School, CityClub, Puma, Unica, BellaForme, Matrix, Iktichaf Travel, GC Sports, Newmerique, Olive Communication, BFit Club, Racetimer, Outdooors et Derby.

Khadim Mbaye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page