Éco-Business

Bourse : le vaccin porteur d’espoir

Boostés par l’annonce d’un vaccin «efficace à 90%» contre la Covid-19, les principaux indices boursiers mondiaux sont montés en flèche au terme de la séance du lundi 9 novembre. Au Maroc, l’espoir d’un vaccin a également requinqué les investisseurs et placé le Masi dans le vert.

Déjà orientées à la hausse après la fin de la présidentielle américaine, les places financières mondiales se sont littéralement envolées, lundi, après les annonces de Pfizer et BioNTech sur un futur vaccin. Les investisseurs ont en effet été motivés par l’espoir d’un vaccin «efficace à 90%» contre la Covid-19 et qui pourrait à terme limiter les conséquences économiques liées aux restrictions sanitaires. En une seule séance, l’ensemble des marchés financiers à travers le monde ont connu des hausses spectaculaires. Paris et Madrid ont bondi de plus de 8%. De leur côté, Francfort, Londres et Milan se sont appréciées de plus de 5%. Outre-Atlantique, la Bourse de New York a ouvert en trombe. Les marchés asiatiques ont suivi et connaissent la même euphorie. Même effet sur le marché du pétrole et des matières premières, qui ont connu une nette amélioration, portée par l’espoir d’un retour solide de la demande. Au Maroc, le Masi a grimpé de 1,88% à 10.555,87 points. Le volume des échanges a atteint les 181,7 MDH ce lundi alors qu’il dépassait à peine les 80 MDH ces dernières semaines.


De par le monde, l’annonce du nouveau vaccin a essentiellement profité aux secteurs les plus affectés par l’état d’urgence et des restrictions liées à la crise sanitaire, tels le voyage, l’industrie automobile, ou encore les banques. Même son de cloche au Maroc où ce sont les titres d’Attijariwafa bank, Maroc Telecom et LafargeHolcim qui ont le plus contribué à la variation du Masi. Les investisseurs se sont également positionnés à l’achat sur les actions Sonasid, HPS ou encore Delattre Levivier Maroc.

Au terme de la journée du mardi 10 novembre, la progression du Masi a été plus contenue. L’indice phare de la place affiche une augmentation limitée à 0,34%. La perspective d’un retour de l’activité et des déplacements à un niveau normal a boosté l’attrait des investisseurs sur des titres tels que CTM (+4%) ou encore Risma (+3,96%). Le BTP et l’immobilier profitent également de cette euphorie en s’enregistrant en hausse au cours de la séance du mardi. L’ensemble des immobilières figuraient en effet parmi les plus fortes hausses du marché. À l’autre bout du classement, SMI chute de 3,96% et subit le même sort que sa maison mère Managem. La veille, le marché a mal accueilli les résultats trimestriels de la minière qui a dévoilé un chiffre d’affaires en petite hausse au terme du troisième trimestre. 

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page