Éco-Business

Berrechid : point sur l’évolution des filières des céréales et légumineuses

La troisième édition du Salon national des céréales et légumineuses s’est tenue à Berrechid, sous le thème «Les céréales et légumineuses, et le pari de la garantie de la souveraineté alimentaire». Le Salon a pour objectif de contribuer à la création d’une dynamique économique dans la Région Casablanca-Settat, et de permettre aux opérateurs présents de faire le point sur l’évolution et les performances des deux filières.

La troisième édition du Salon national des céréales et légumineuses s’est tenue à Berrechid, du 3 au 6 novembre. Organisée sous le thème «Les céréales et légumineuses et le pari de la garantie de la souveraineté alimentaire», la manifestation a été couronnée de succès. 80.000 visiteurs ont répondu présent, dont 25.000 professionnels durant les quatre jours du Salon.

Sa tenue a enclenché une dynamique économique réelle dans la Région et a permis aux opérateurs de faire le point sur l’évolution et les performances de ces deux filières, ainsi que sur les perspectives de développement dans le cadre de la stratégie «Génération Green 2020-2030». Couvrant une superficie de 20.000 m², dont 12.000 m² couverts, le Salon a accueilli plus de 200 stands répartis sur quatre pôles : pôle des sociétés agricoles et valorisation, pôle institutionnel, pôle des produits du terroir et pôle machinisme.

Par ailleurs, un espace conséquent a été réservé pour les conférences. Notons qu’en marge de ce Salon, Mohammed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a présidé la signature de conventions de cession de 20 semoirs de semis direct à des coopératives agricoles de la Région, dans le cadre des efforts visant le développement de la technique de semis direct pour une agriculture durable et éco-efficiente.

Une place importante pour les deux filières
La Région Casablanca-Settat produit en moyenne 15,25 millions de quintaux de céréales sur une superficie de près de 845.000 ha, dont 60.000 ha irrigués et 10.000 ha réalisés en semis direct. Elle se positionne comme le premier producteur national de céréales avec 24% de la production totale. Ces cultures concernent principalement le blé tendre (40%), le blé dur (26%) et l’orge (28%). Il est à noter que la filière céréalière a connu la réalisation de cinq projets d’agrégation, regroupant 16.800 agrégés sur une superficie de 53.108 ha. La production de la Région en légumineuses est de l’ordre de 220.000 quintaux sur une superficie de 52.000 ha. Elle porte essentiellement sur la fève (30%), les lentilles (34%), les petits pois (20%) et les pois-chiche (16%).

Sur le plan de la valorisation, Casablanca–Settat occupe la première place sur le plan national en termes d’implantation des unités de valorisation, avec plus de 90 unités d’une capacité de 17 millions de quintaux, dont 74 minoteries d’une capacité de 40 millions qx/an et un large réseau de multiplicateurs de semences leaders autour de sociétés semencières et de projets d’agrégation.

La Région abrite un Centre régional de la recherche agronomique à Settat, spécialisé en développement de nouvelles variétés de semences. Elle contribue, par ailleurs, à hauteur de 35% dans la production de semences sélectionnées au niveau national et produit 400.000 quintaux de semences sélectionnées sur une superficie moyenne de 10.000 ha.

Ce record de production est le fruit des efforts et de la mobilisation de tous les acteurs du secteur ainsi que de l’adoption d’une technologie avancée par les agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert. Ceci concerne, notamment, le volet approvisionnement en intrants agricoles et mécanisation, dont le taux avoisine 90%, ainsi que le rôle joué par l’assurance multirisque climatique pour les céréales, les légumineuses alimentaires et les oléagineux.

Reste à préciser que l’ouverture officielle du Salon a été présidée par Mohammed Sadiki , accompagné du wali de la Région Casablanca Settat, du président de la Région, du gouverneur de Berrechid, du président de la Chambre d’agriculture, des président des Conseils provinciaux de Berrechid et d’El Jadida, du président du Conseil communal de Berrechid, du président de l’Association du salon, du président de l’Association des multiplicateurs de semences, du président de l’Association des céréales. Étaient présents également des parlementaires, des professionnels du secteur, des élus locaux et une importante délégation de responsables du ministère.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page