Éco-Business

Bakr Saad : “L’ingénierie sécurité incendie est de plus en plus prisée”

Bakr Saad
Directeur général de Casavigilance

Quels sont les plus de la technique «Detex Innovation» que vous apportez sur le  marché ?

Les solutions conventionnelles et classiques de sécurité incendie, présentes sur le marché, occupent de grandes surfaces d’installation, et sont à la fois coûteuses et contraignantes par rapport aux projets de construction des bâtiments. Il faut savoir aussi que les contraintes environnementales sont de plus en plus prises en compte dans la construction, justement pour moins chauffer et climatiser les bâtiments, d’où l’apport moindre des solutions conventionnelles.

Ainsi, la solution de l’extracteur autonome «Detex Innovation» est beaucoup plus pratique et facile à brancher. C’est une solution d’ingénierie sécurité incendie qui sort du cadre réglementaire, ce dernier se basant seulement sur la surface. Elle dépend en fait du potentiel calorifique du bâtiment, par simulation d’incendie, en respectant plusieurs critères de conformité et de tenabilité, notamment l’aptitude à évacuer les gens en moins de temps, à réduire la température et la toxicité ou encore à améliorer la visibilité…

Comment se porte le marché de l’ingénierie sécurité incendie au Maroc ?

Le marché des l’ingénierie sécurité incendie (ISI) est très récent et ce, même dans des marchés européens plus matures que le nôtre, en termes de protection incendie des bâtiments et des infrastructures. Toutefois, l’ISI est très courante dans les pays anglo-saxons.

En effet, ces marchés respectent un code à travers lequel on ne peut approuver la conception des bâtiments que par l’ISI. Alors que pour ce qui est de la réglementation marocaine, les règles à respecter sont figées par des lois, sans pour autant recourir à la simulation avantageuse de l’ISI.

La réglementation nationale est très dirigiste dans les plans de sécurité incendie des bâtiments. Toutefois, le texte réglementaire de l’année 2014 stipule que l’on peut opter pour la voie de l’ISI. Cette dernière est, en effet, adaptée aux nouveaux bâtiments, mais est tout aussi efficace pour ceux déjà existants. Aujourd’hui, on peut affirmer que l’ISI prend de plus en plus d’ampleur depuis les trois dernières années.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page