Éco-Business

Attijariwafa bank tient bon face à la crise

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Au titre du premier semestre 2021, le groupe Attijariwafa bank a poursuivi son soutien et ses financements massifs au bénéfice des grandes entreprises, des TPME et des ménages. Ses performances financières ont bénéficié d’une dynamique commerciale positive, en termes de collecte de l’épargne et de financement de l’économie.

Le groupe Attijariwafa bank (AWB) a enregistré, pour le premier semestre, un produit net bancaire consolidé qui s’élève à 12,5 MMDH, en amélioration de 0,7% par rapport au premier semestre 2020. Le groupe bancaire marocain a bénéficié d’une dynamique commerciale positive, en termes de collecte de l’épargne et de financement de l’économie, dans un contexte de reprise graduelle de l’activité économique dans les différents pays de présence. Ainsi, l’épargne collectée et les crédits consolidés s’établissent, respectivement, à 532,9 MMDH (+8,7%) et 342 MMDH (+3,6%).


Par pôle d’activité, la hausse du produit net bancaire consolidé intègre la croissance de la contribution de la banque au Maroc, en Europe et Tanger offshore (+3,5%), de la banque de détail à l’international (+3,1%) et des filiales de financement spécialisées (+7,4%). La contribution du pôle assurance enregistre, quant à elle, une baisse de 30,2% expliquée par «la normalisation de la sinistralité des branches automobile et accidents de travail (après une amélioration importante en 2020 en lien avec les mesures sanitaires)», détaille le groupe dans sa communication.

Le résultat d’exploitation augmente de 30,1%, pour s’établir à 5 MMDH, contre 2,7 MMDH au premier semestre 2020 (5,4 MMDH en S1 2019), et ce, grâce à une discipline du groupe en matière de contrôle des coûts et à la normalisation progressive du coût du risque (-37,0%). Le résultat net consolidé s’élève à 3,2 MMDH, contre 1,6 MMDH au premier semestre 2020 (3,5 MMDH en S1 2019), soit une hausse de 38,1%. De son côté, le résultat net part du groupe ressort à 2,6 MMDH, contre 1,2 MMDH au premier semestre 2020 (2,9 MMDH en S1 2019), en croissance de 35,8%.

Soutien à la relance économique
Durant le premier semestre 2021, AWB a confirmé son soutien à ses clients, aux communautés et aux économies de présence. «L’ensemble des ressources et des expertises du groupe ont été mobilisées pour accompagner les clients dans la gestion des impacts de la crise et pour mettre en œuvre toutes les mesures envisageables afin de favoriser la reprise économique et l’investissement productif», affirme le groupe.

Au Maroc, Attijariwafa bank a poursuivi son soutien et ses financements au bénéfice des grandes entreprises, des très petites et moyennes entreprises et des ménages. Ce soutien s’est matérialisé par le financement de 9.251 jeunes et porteurs de projet pour un montant de 1,9 MMDH, dans le cadre de l’initiative «Intelaka», ce qui correspond à 39% du total des crédits accordés par le secteur bancaire. La production de 4,7 MMDH de crédits immobiliers acquéreurs au titre du premier semestre 2021 (+79% et +21%, respectivement, par rapport au premier semestre 2020 et 2019), contribuant à financer l’accès au logement et à soutenir le secteur de l’immobilier dans cette conjoncture difficile.

Par ailleurs, le groupe a octroyé 18.538 crédits «Damane Oxygène» en faveur des commerçants/artisans et TPE, pour une enveloppe de 5,7 MMDH, soit une part de marché de 33%. Par ailleurs, Attijariwafa bank a distribué 13,4 MMDH de crédits «Relance» au bénéfice de 17.764 entreprises, soit une part de marché de 30%, en plus de l’inscription de 95.000 autoentrepreneurs, soit une part de marché de 59%. Au titre du premier semestre 2021, le groupe a financé 5.937 PME, pour un montant de 3,4 MMDH, dans le cadre des initiatives «Damane express», «Damane attasyir» et «Damane istitmar», soit une part de marché de 26%.

La solidité financière renforcée
À noter qu’au cours des huit premiers mois de l’année, Attijariwafa bank a clôturé avec succès deux opérations d’augmentation de capital, par conversion optionnelle des dividendes distribués en actions. «Ces opérations ont permis d’augmenter le capital d’Attijariwafa bank d’un montant de 2,1 MMDH, de renforcer sa solidité financière, d’accroître ses capacités à financer l’économie et de contribuer à stimuler la reprise», détaille AWB. De plus, la banque note que ses équipes abordent le dernier trimestre 2021 et l’exercice 2022 avec détermination, mobilisation et engagement pour continuer à soutenir les clients, financer les économies de présence et favoriser la relance économique et la reprise de l’activité. 

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page