Éco-Business

Agadir. Les coopératives formées par le CRI et Bank Of Africa

Le CRI Souss-Massa et l’Observatoire de l’entrepreneuriat de Bank Of Africa ont lancé les sessions de formation dans le cadre d’un partenariat. Près de 130 demandes de participation ont été reçues.

Plus d’une semaine après l’expiration du délai accordé aux coopératives pour manifester leur l’intérêt quant à l’action-formation lancée par le Centre régional d’investissement (CRI) Souss-Massa (SM) et l’Observatoire de l’entrepreneuriat de Bank Of Africa, près de 130 demandes de participation ont été reçues par le CRI dans le cadre du partenariat conclu en octobre dernier par les deux entités.


À cet égard, une quarantaine de dirigeants de coopératives ont été invités à prendre part à la première session de formation, qui a démarré lundi dernier et qui se poursuivra avec d’autres modules. À l’occasion du lancement des modules de formation, après une première séance devant permettre aux participants de se familiariser avec la plateforme digitale, Marouane Abdelati, directeur général du CRI Souss-Massa, a souligné que «le but recherché à travers cette action est de doter les coopératives de toutes les compétences nécessaires pour accroître leur compétitivité».

Il a également noté que cette action n’est qu’une partie d’un ensemble d’initiatives en cours de mise en place par son établissement, en faveur des coopératives en particulier et du tissu entrepreneurial régional de manière générale. Plusieurs autres coopératives attendent le démarrage des prochaines sessions pour participer à la formation. La deuxième session est prévue pour janvier prochain.

Déclinaison opérationnelle en six projets il est à souligner que le partenariat entre le CRI-SM et le Groupe Bank Of Africa a été scellé le 22 octobre dernier. À travers cette convention, les deux parties ont défini les modalités de collaboration et de coopération au service de l’entrepreneuriat régional. Les axes de coopération avec l’Observatoire de l’entrepreneuriat de Bank Of Africa s’articulent autour de six projets.

Il y a d’abord le lancement d’un programme d’innovation régionale. Il vise à sensibiliser les jeunes à l’importance de l’entrepreneuriat et à identifier les meilleures idées à travers l’appui de leurs porteurs à les valoriser en créant des entreprises. On retrouve ensuite la mise en place, dans du cadre du deuxième projet, d’un programme d’incubation et d’accélération en faveur des porteurs d’idées de projets innovants.

En ce qui concerne le volet accompagnement, trois projets sont prévus. C’est le cas du programme d’accompagnement des nouveaux entrepreneurs, en plus d’un cycle d’amélioration des compétences entrepreneuriales. S’agissant de l’expertise liée à l’intelligence économique (IE), ce sixième projet porte sur le partage de la méthodologie du groupe en matière d’IE et de veille stratégique et d’études, en plus des analyses sectorielles et territoriales afférentes aux différentes activités. Un planning d’activités pour le dernier trimestre 2020 a été fixé conjointement par les deux partenaires.

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page