Éco-Business

Aéronautique : ABL Aviation livre un 2e Airbus à distance

Dans un contexte économique morose impacté par la pandémie de coronavirus, ABL Aviation conclut sa deuxième livraison électronique à distance d’un nouvel avion Airbus A320neo pour le compte de la compagnie aérienne Pegasus Airlines.

Livrer un avion 100% à distance est une procédure inédite, vu le contexte de crise sanitaire. ABL Aviation l’a fait une deuxième fois. L’opérateur international indépendant de gestion d’investissements aéronautiques a annoncé la conclusion de la deuxième livraison électronique (à distance) d’un nouvel Airbus A320neo pour le compte de la compagnie aérienne Pegasus Airlines. La concrétisation de cette transaction est une preuve supplémentaire de notre approche innovante pour soutenir les compagnies aériennes dans le monde, en dépit de l’environnement opérationnel difficile résultant de la Covid-19», a déclaré Ali Ben Lmadani, PDG d’ABL Aviation.


En effet, cette transaction s’ajoute à la toute première livraison d’un avion 100% à distance, réalisée par l’opérateur en avril 2020, également pour Pegasus Airlines, en plein contexte de pandémie de Covid-19. «Les deux opérations reflètent l’accent mis par ABL Aviation sur les solutions technologiques pour garantir que l’industrie aéronautique continue d’innover et de stimuler l’efficacité. Il est à noter que, pendant cette période de crise sanitaire, la livraison électronique garantit également un environnement de travail sûr pour le compte des investisseurs, des clients et des employés», explique l’entreprise dans un communiqué.

Concrètement, les livraisons électroniques comprennent trois phases : l’achèvement de la réception technique et transfert de propriété électronique, le déplacement en ferry et la réception ultérieure de l’avion à la base du client. Les livraisons électroniques signifient aussi qu’aucun membre du personnel du client n’a besoin d’être physiquement présent au centre de livraison d’Airbus, ce qui rend cette transaction plus respectueuse de l’environnement.

«ABL Aviation s’est toujours efforcé de développer des solutions technologiques de pointe qui nous ont permis de continuer à organiser des transactions vitales pendant cette période de crise inédite et d’être au cœur de la récente hausse de l’activité du secteur et de la demande d’avions», ajoute Ali Ben Lmadani.

À noter que cette transaction a été conclue dans un contexte de demande croissante des compagnies aériennes en avions à fuselage étroit plus récents et plus économes en carburant, motivée par l’anticipation d’une reprise plus rapide des voyages court-courriers et intérieurs.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page