Éco-Business

Aérien : RAM réceptionne son 5e Dreamliner

La compagnie marocaine vient de réceptionner le dernier Dreamliner de sa commande, portant sur 5 appareils du fameux 787 de Boeing. Une démarche qui s’inscrit dans le processus de modernisation de la flotte de RAM en prévision du nouveau repositionnement stratégique de la compagnie en cours de préparation.


Comme promis par la compagnie aérienne marocaine, le cinquième appareil Boeing 787 a rejoint la flotte de Royal Air Maroc, en cette fin d’année 2016. Une nouvelle livraison s’inscrit dans le cadre d’une commande portant sur un total de cinq appareils B.787 Dreamliner. Il s’agit donc du 5e Dreamliner de RAM et du 55e appareil de la flotte. L’avion s’est posé samedi dernier à l’aéroport Mohammed V- Casablanca sous l’immatriculation CN-RGU. L’appareil peut accueillir 274 passagers en deux classes : 256 en classe économique et 18 en business.

Ce Dreamliner est le dixième avion gros porteur de Royal Air Maroc. Il permettra à la compagnie nationale d’ajouter des fréquences sur les lignes long courrier qu’elle dessert déjà, telles que New York, Montréal, Doha, Sao Paulo, Rio de Janeiro, Washington …etc. Le B.787 est équipé de moteur de dernière génération offrant des performances opérationnelles avec une consommation de carburant réduite par rapport aux avions long courrier classiques. Rapide et silencieux, l’appareil dispose d’une cabine spacieuse procurant une sensation de confort plus grande et une meilleure aisance de déplacement ainsi que d’espace de rangement des bagages plus ergonomique et plus spacieux. À noter que l’entrée dans la flotte RAM des nouveaux avions long-courrier Dreamliner a notamment permis d’augmenter la capacité cargo offerte sur les Amériques, l’Europe et le Moyen-Orient. Les sièges de la cabine sont tous équipés d’écrans tactiles de dernière génération proposant une sélection variée de films, documentaires, musiques et jeux pour le divertissement de tous. En classe affaires, les sièges offrent des positions réglables, un repose-tête réglable, de nombreux espaces de rangements des effets personnels, un éclairage individuel et une cloison de séparation avec le siège mitoyen et en position nuit, ils se transforment en lit totalement plat.

Royal Air Maroc est la première compagnie du pourtour méditerranéen à se doter du dernier fleuron du constructeur américain Boeing. Elle a pris possession de son premier B.787 le 3 janvier 2015. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du processus de modernisation de la flotte de RAM qui s’est lancée dans un large chantier de repositionnement stratégique. Une étude stratégique est actuellement en cours de réalisation. Elle devrait permettre à la compagnie marocaine de mieux saisir son marché potentiel ainsi que les partenariats à privilégier afin de monter en gamme et en puissance. L’étude stratégique qui est en train d’être menée devrait ainsi être bouclée début 2017 et sera soumise au gouvernement pour trancher sur la question.

En parallèle, la compagnie progresse en ce qui concerne ses partenariats avec les plus grandes compagnies aériennes du monde. Une nécessité pour le développement de RAM constituant une réelle alternative à des investissements lourds. Ainsi, un JBA «Joint Business Agreement» a été mis en place avec Qatar Airways permettant aux deux compagnies d’exploiter un programme de 10 vols hebdomadaires et couvrant un réseau allant de l’Afrique desservie par Royal Air Maroc et le Moyen-Orient et l’Asie couvert par Qatar Airways. L’opérateur qatari a d’ailleurs récemment exprimé son intérêt quant à une prise de participation dans le capital de RAM. Également, deux accords de Code share «partage de code et commercialisation conjointe» ont été lancés avec Kenya Airways sur l’axe Casablanca-Nairobi, et avec Saudia Airlines sur la route Casablanca-Ryad. Ces accords s’ajoutent à ceux existants notamment avec Iberia, Turkish Airlines et Aeroflot.   


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page