Auto

Toyota Yaris Cross : Hybride de poche

L’importateur et distributeur du premier constructeur automobile japonais élargit son offre de SUV vers le bas avec le lancement du modèle Yaris Cross. Un SUV compact, sophistiqué et bien équipé, mais également économe grâce à sa motorisation hybride. 

Catégorie ultra plébiscitée dans le monde comme au Maroc, le SUV s’est diversifié au fil des ans, offrant plusieurs dimensions histoire de ratisser plus large dans la clientèle. En pleine excroissance, le segment des SUV de poche (ou B-SUV) compte une offre des plus variées dans laquelle la plupart des marques asiatiques jouent la carte de l’hybride. C’est le cas de Toyota qui, après les SUV Corolla Cross et C-HR, élargi son offre vers le bas en proposant le modèle Yaris Cross. Ce dernier, comme le laisse deviner son patronyme, n’est autre chose qu’une déclinaison surélevée de la citadine éponyme. Comprenez par là que «le» Yaris Cross (car c’est «un» SUV) revendique une étiquette purement urbaine au vu de ses dimensions contenues. Pour autant, ce modèle a de quoi prétendre à une certaine polyvalence pour voyager entre les villes. Et sur la route, il a d’abord de quoi faire tourner les têtes…


Rondeurs et compacité
Bien qu’il repose sur la base de la Yaris, le Yaris Cross s’en démarque par une silhouette bien différente comme le montre le traitement totalement redessiné de la face avant. On y découvre une calandre plus grande tout comme les projecteurs qui sont plus anguleux et surmontent des feux de jour à LED, montés verticalement. La partie arrière réinterprète à sa façon le large bandeau noir qui relie les deux blocs de feux et y intègre une fine bande de LED du plus bel effet. Outre quelques nervures, un épais montant de custode et des jantes alu’ de 16 ou 17 pouces (selon les finitions), le profil laisse surtout voir que les codes esthétiques du SUV ont été respectés avec notamment une ceinture de caisse haute, des passages de roues bien marqués et entourés de protections en plastique noir, ainsi qu’une garde au sol rehaussé à 16 cm. Pour le reste, le Yaris Cross affiche les dimensions dans la moyenne de son segment, avec une longueur de 4,18 m et une hauteur mesurée à 1,56 m. Malgré sa taille compacte, ce SUV dispose d’un grand coffre de quasiment 400 litres (390 l précisément) et propose un habitacle suffisant pour faire voyager 5 adultes. C’est cela la polyvalence et celle-ci est doublée d’une belle ambiance intérieure et d’un équipement bien fourni dès le premier niveau.

Un intérieur sophistiqué et bien équipé
À bord, la présentation est à la fois soignée et moderne, mais sans surprise. Car, à un ou deux détails près, le poste de conduite du Yaris Cross est identique à celui de la Yaris. On y retrouve une planche de bord légèrement arrondie et surmontée par un écran multimédia de 7 pouces, mais aussi quelques détails similaires au mobilier de la citadine. C’est le cas du vide-poche additionnel monté sur les contre-portes avant et dans lequel sont nichées les poignées de porte. Frein de parking électrique, démarrage par bouton et même foison d’airbags, dont un central entre les sièges avant (!), ce petit nippon est au diapason des dernières sophistications. Cela d’autant plus que sur les trois finitions proposées et dites Dynamic+, Distinctive+ et Limited, l’équipement est d’office bien fourni. Le premier niveau offre d’emblée et entre autres : la clim’ automatique, l’allumage auto des phares, le capteur de pression des pneus, l’aide au démarrage en côte, des jantes alu’ de 16’’, ainsi que l’écran multimédia de 7’’ avec reconnaissance vocale, connectivité Bluetooth et réplication pour smartphone via Android Auto ou Apple CarPlay. Un ordinaire que le 2nd niveau enrichit sensiblement en ajoutant notamment les phares antibrouillards, la caméra de recul, l’accès mains-libres et le démarrage sans clé, les phares avant et feux arrière full LED, le toit panoramique, le chargeur à induction et même l’affichage tête-haute !  La finition Limited va encore plus loin en s’habillant d’une sellerie mi-cuir/mi-tissu, de sièges avant sport et chauffants, les rétros rabattables électriquement, l’instrumentation 100% numérique sur écran de 7’’, ainsi que des jantes alu’ de 17’’.

L’hybride et ses  avantages…
Sous le capot, le choix de Toyota du Maroc est unique et naturel puisqu’il s’agit du 1.5 l essence hybride. Épaulé par un bloc électrique, ce petit moteur (trois-cylindres) développe 116 chevaux et autorise des seuils de consommation bien inférieurs à la moyenne. Comptez 3,7 l/100 km en cycle mixte et même 3,1 l/100 km en milieu urbain où le véhicule n’utilise que de l’énergie électrique (auto-rechargeable) lorsqu’il évolue à moins de 50 km/h. Le conducteur dispose aussi d’un sélecteur de modes de conduite (Normal/Eco/Sport) et profite de la praticité de la boîte automatique. Il s’agit, en l’occurrence, d’une transmission e-CVT, soit une boîte à variation continue gérée électroniquement qui participe à l’agrément de conduite et à l’économie de carburant, puisque les passages se font sans à-coups et le moteur passe plus de temps à des régimes plus bas. Enfin, qui dit hybride dit aussi avantage fiscal, en l’occurrence l’exemption du paiement de la vignette qui est de 7 CV dans le cas présent. Tout cela permet au Yaris Cross de justifier des tarifs allant de 228.900 à 270.900 DH qui le positionnent dans la moyenne haute de son segment, mais de façon autrement plus compétitive que la concurrence coréenne et plus particulièrement le Kona de Hyundai.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO Auto


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page