AutoÉco-Business

Renault Mégane restylée, la même en mieux et moins chère

Renault Commerce Maroc introduit à son catalogue la version restylée de la Mégane. Sur un marché marocain dominé par les SUV, ce best-seller du losange n’a jamais été aussi bien loti pour poursuivre sa carrière et montrer que les compactes ont encore leur mot à dire.

On ne présente plus la Mégane! Best-seller incontestable dans la gamme Renault, cette compacte surfe sur le succès depuis son lancement en 1995. Un succès que ses quatre générations chiffrent à plus de sept millions de voitures vendues à travers le monde, dont plus de 23.000 sur le seul marché marocain ! Leader de son segment avec plus de 20% de part de marché, la Mégane l’est pour ses nombreuses qualités, dont un design qui fait l’unanimité auprès de la clientèle ciblée. C’est précisément pour cela que les designers de la firme au losange ne se sont pas aventurés à tout chambouler lors du traditionnel lifting de milieu de carrière.


De menues retouches…
Les évolutions apportées sont si subtiles qu’il faut un œil avisé ou tout au moins très contemplatif pour les déceler. Allez, on vous aide ! La calandre a quelque chose d’inédit dans le sens où ses lamelles chromées deviennent désormais dédoublées. À l’avant toujours, on note un graphisme inédit sur les diodes extérieures des projecteurs full LED (de série dès le 1er niveau) et de nouveaux motifs autours des antibrouillards sur les extrémités du bouclier. À l’arrière, on remarque que la partie grise dans les blocs de feux migre vers le bas au profit d’un graphisme plus travaillé et tout en rouge, tandis que les clignotants deviennent à défilement. De profil, la Mégane affiche des ailes retouchées, de nouveaux modèles de jantes et un éclairage de seuil de porte provenant des rétroviseurs. Les adeptes de sportivité apprécieront l’accastillage très viril de la finition R.S. Line avec, entre autres artifices, deux sorties d’échappement, un extracteur intégré au bouclier arrière et une lame façon F1 sur le bouclier avant.

Plus high-tech à bord
Dans l’habitacle, il sera tout aussi difficile de distinguer les changements apportés. Et pour cause, la Mégane s’est intérieurement améliorée dans le détail des finitions et de l’utilisation. Il y a d’abord la possibilité d’avoir une instrumentation 100% numérique, ce qui n’était pas le cas avant. Autre dalle numérique, celle de la console centrale qui accueille un nouveau système multimédia (Easy Link) en remplacement de l’ancien (R-Link) qui est disponible dans la gamme Maroc dès la 3è finition avec un écran de 9,3’’. On note aussi de nouveaux boutons rotatifs chromés pour la climatisation, ainsi qu’un rétroviseur intérieur sans rebord. Question équipement, la gamme Maroc se décline en quatre finitions dites Life, Explore, Intens et R.S. Line. Dès le 1er niveau figure d’office: les phares full LED, la climatisation, le régulateur de vitesse, le radar de recul, le capteur de crevaison, l’aide au démarrage en côte et les phares antibrouillards. Le second niveau ajoute notamment la clim’ auto bizone, le système Easy Link à écran tactile 7’’, l’accès et démarrage mains libres, les jantes alu’ de 16’’, les rétros rabattables électriquement et les capteurs de pluie et de luminosité. La finition Intens va plus loin avec le radar avant et la caméra de recul, le détecteur de fatigue, le frein de parking électrique, le sélecteur de mode de conduite Multi-Sense, l’éclairage d’ambiance, des jantes de 17’’ et un écran multimédia de 9,3’’. Quant à la finition R.S. Line, elle joue plus sur un habillage sportif extérieur comme à son bord.

Un diesel, deux transmissions
Mécaniquement et en attendant la très sportive Mégane R.S de 300 ch (disponible au Maroc au 2e semestre 2021), la gamme importée a été recentrée autour d’un même bloc diesel, le 1.5 dCi, mais proposé en une seule puissance, soit 115 ch et non plus trois (90, 110 et 130 ch). Ce moteur, dont on ne présente plus les qualités de fiabilité et sobriété, a lui aussi été retravaillé pour améliorer ses valeurs. Fort de 260 Nm en couple, ce diesel ne dépasse guère les 4,5 l/100 km en consommation mixte et peut même se contenter de 3,7 l/100 km en vitesse modérée en conduite extra-urbaine. En recentrant son offre moteur, Renault Commerce Maroc donne cependant le choix de la transmission avec, outre une boite manuelle à 6 vitesses, une transmission automatique à double embrayage et 7 rapports (EDC7). Enfin et pour s’aligner encore plus avec les attentes des clients, le positionnement tarifaire de la Mégane a été revu à la baisse avec des tarifs débutant à moins de 187.000 DH et plafonnant à 252.900 DH. Des prix ultra-compétitifs d’autant plus que l’équipement a été enrichi par rapport à l’ancienne version et cela, sur chacune des finitions.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page