Auto

Porsche Taycan : chargeur émotionnel

La sportivité d’une 911, la polyvalence d’une Panamera et un rendement écologique des plus verts. Telle est la formule originale que propose la Taycan, première Porsche 100% électrique désormais disponible au Maroc.

Constructeur de l’iconique 911 et grande firme d’ingénieurs, Porsche est une marque qui ne fait rien par hasard et qui est dans une interminable quête de perfection. Du coup, développer et produire une sportive 100% électrique ne pouvait qu’aboutir à une réussite, fût-elle la toute première à sortir des chaînes d’assemblage de Zuffenhausen. Son nom Taycan renvoie, selon Porsche, à un «jeune cheval fougueux» en turc, mais pas seulement. Il rime avec celui d’autres modèles de la marque (Cayman, Macan), sauf qu’en étant le premier à débuter avec la lettre «T», il incarne une nouvelle ère, celle de l’automobile électrique. La Taycan y entre de plain-pied, non sans préserver l’héritage de Porsche à différents niveaux. À commencer par le design.


Un style très Porsche
Il ne faut pas être un Porschiste de la première heure pour constater la filiation de la Taycan avec le reste de la gamme Porsche, plus particulièrement avec la Panamera et la 911. Les designers ont su injecter l’ADN Porsche, comme le montre la partie arrière du véhicule où l’on retrouve ce joli bandeau lumineux reliant les feux. Il y a aussi, et surtout, la ligne plongeante du pavillon et la découpe des vitres, deux détails à travers lesquels la Taycan affirme son appartenance à l’univers du coupé-berline (ou coupé 4 portes). À l’avant, on note des prises d’air verticales et un capot plongeant qui, à coup sûr, participent à l’excellente performance aérodynamique de ce véhicule, soit un Cx très bas de 0,22 ! Et là encore (à l’avant), le style Porsche est bien présent à travers une signature lumineuse à quatre éléments à LED. Autre signature lumineuse, mais à l’arrière cette fois : le monogramme Porsche qui s’illumine du plus bel effet, une fois la nuit tombée. À noter, enfin, que les portes reçoivent des poignées à déploiement automatique.

Calme, luxe et sportivité
L’architecture électrique du véhicule et l’emplacement des batteries dans le dessous de caisse permettent non seulement un espace suffisant pour les occupants, mais aussi un coffre de 366 litres à l’arrière et un autre de 81 litres à l’avant pour des bagages peu volumineux. À bord, tout a été pensé dans l’esprit Porsche. La présentation respecte certains fondamentaux de la marque, comme le bouton de démarrage à gauche du volant. Cela dit, la Taycan peut s’élancer sans appuyer sur ce bouton : il suffit de s’installer et de placer le sélecteur de vitesse en position D.

L’ambiance intérieure est à la fois sportive, raffinée et digitalisée. Pas moins de 4 écrans se retrouvent sur la planche de bord : un grand (16,8’’) et incurvé servant à l’instrumentation numérique, deux sur la console centrale et, en option, une autre dalle de 10,9’’ placée en face du passager avant. Question équipement, la Taycan disponible chez Porsche Maroc arrive d’office avec une belle dotation, incluant la clim’ automatique bizone, l’interface multimédia connectée avec GPS Maroc reliée à une sono à 10 HP, la sellerie en cuir partiel, les sièges avant électriques, des jantes de 19 pouces, les radars de stationnement av/ar, l’aileron arrière mobile, les projecteurs full LED, le mode sport, le régulateur de vitesse adaptatif et même les suspensions pilotées (PASM) et l’assistant de maintien dans la voie.

Jusqu’à 450 km d’autonomie
Techniquement, la Taycan repose sur un nouveau châssis et s’habille d’une carrosserie qui recourt massivement à l’aluminium, histoire de s’alléger un tant soit peu. Son poids tourne autour des 2,3 tonnes, du fait des batteries, ce qui ne l’empêche en rien d’être agile et performante. La gamme compte 4 versions dites Taycan (408 ch), Taycan 4S (530 ch), Taycan Turbo (680 ch) et Taycan Turbo S (761 ch). Seule la première se contente d’un seul moteur électrique placé sur l’essieu arrière et relié à une batterie de 79,2 kWh.

Les autres disposent d’un second bloc électrique monté sur l’essieu avant, tandis que les Turbo et Turbo S reçoivent des batteries de 93,4 kWh, garanties 8 ans. Selon les conditions de roulage et selon les versions, l’autonomie annoncée par le constructeur va de 333 à 450 km en cycle WLTP. C’est suffisant pour permettre à cette routière d’effectuer de longs voyages.

En effet, s’il faut 8 heures pour une charge complète via une prise domestique classique, une borne de 50 kWh permet de recharger les batteries de 5 à 80% en 1 h 30 min seulement, soit le temps d’une pause déjeuner dans une station-service. Question performances, la Taycan atteint 250, voire 260 km/h, tandis qu’elle accélère de 0 à 100 km/h en 4 secondes (4S), voire 3,2 (Taycan Turbo) et même 2,8 secondes (Taycan Turbo S) ! Enfin, à l’achat, l’étiquette «verte» de cette Porsche l’exonère du paiement de la vignette annuelle et de la taxe de luxe. Un joli plus pour la gamme Taycan qui débute à 1,4 million de dirham (1,2 en version basique) et dépasse les 2 millions dans sa version Turbo S.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page