Auto

Porsche Festival Of Dreams : au plus près de la légende !

Porsche a mis les petits (six cylindres à) plats dans les grands à l’occasion de son 75e anniversaire et de ses 20 ans de présence au Maroc. Le “festival of Dreams”, événement géant organisé par la firme allemande en juin dernier sur le Hockenheimring (Allemagne), a essaimé depuis, faisant des petits aux quatre coins du globe. Le week-end dernier, c’est l’axe Zuffenhausen/Oued Zem qui a été activé ! Plus de 200 Porsche d’hier et d’aujourd’hui et une nuée de passionnés ont pris d’assaut le circuit de l’Utac pour y communier ! Reportage.

Centre d’essais de l’Utac à Oued Zem, samedi 11 novembre 2023. Une journée à marquer d’une pierre blanche ! “A once in a lifetime experience” pour les Porschistes sous nos latitudes ! Un événement client babylonien, un rasso’ XXL pour célébrer en fanfare les 75 ans de la marque de Zuffenhausen et ses 20 printemps au Maroc, mais aussi le “super sweet sixty” de la 911. Un triple anniversaire auquel nous avons été conviés. Vous voyez Charlie quand il met la main sur l’un des cinq tickets d’or de Willy Wonka ? À l’approche du jour fatidique, de la visite de la “chocolaterie”, on ne tenait plus en place. Fallait nous voir (le rédac’ en chef de ce quotidien et l’auteur de ces lignes) causer nerveusement du sujet, les mains moites (refroidies par eau, en mode Type 996), la gorge nouée, l’aiguille du palpitant qui taquine le rupteur, ou encore s’adonner au petit jeu des pronostics (on va conduire une 911 ou pas ?), raviver de vieux souvenirs au volant de la reine des berlinettes et d’autres Porsche… Le métier de journaliste auto permet de vivre intensément sa passion, parfois. Là, on est en plein dedans ! De la passion en barre ! Comment ne pas être comme un coq en pâte au beau (très beau) milieu du chapelet des 911 exposées à l’occasion du “Festival of Dreams”, des modèles client et “usine”, classiques et contemporains, accompagnés de membres éminents de leur fratrie, d’une 356 et d’un Speedster du même nom, ces “pionnières”, mais aussi de (718) Boxster et Cayman, 928, Taycan, Panamera, Cayenne et Macan ? Au total, plus de 200 Porsche ont pris part aux festivités, dont plus d’une centaine de 911 ! Vous visualisez le délire ? Plus d’une centaine, parbleu !

Un samedi en PLS
Perso, je suis à deux doigts de demander aux passants de me mettre en PLS à chaque fois que j’en croise une dans la rue ! Là, c’était chaud, d’autant que des collectionneurs de renom ont fait le déplacement ; des modèles ultra-rares ont rivalisé d’éclat et de charisme ce jour-là. La palme revient, à notre sens, à la 911E 2.7 Targa de 1970, mais la 911 2.4S Targa de 1973 et la Carrera T Type 991 de 2017 ne sont pas loin.

Du reste, en guise de cerise sur le gâteau (une forêt noire, pour rester dans le “made in Germany”), il y avait la possibilité de piloter le mythe, une Type 992 – la huitième et actuelle génération -, ainsi qu’une Taycan Sport Turismo et un 718 Cayman, sur le circuit routier du Morocco Mobility Automotive Center de l’Utac, sur un tracé de 4,4 km, mais aussi les SUV du clan, le Cayenne et le Macan, sur le circuit hors-piste de ce centre d’essais de plus en plus sollicité par les marques !  Elle est pas belle, la vie ? Nous n’avons pas cité les motorisations des modèles mis à disposition par Porsche Maroc. Est-ce réellement important ?  Nous ne sommes pas là pour les comptes d’apothicaire, pour causer chevaux, couple maxi, 0 à 100… Seul le “handling” importe, pour “ceux qui savent”. Celui des metteurs au point de Porsche est légendaire. Et il s’apprécie sur une Carrera Type 992 autant que sur une GT3 RS de la même série ou sur une Turbo S, de même que sur une frêle 901 2.0 l  (1964) au six-à-plat à la puissance qui ferait rire aujourd’hui les fans de stats (130 ch), mais qui fait des miracles sur cette berlinette d’une petite tonne seulement. Les premières 911 sont la “preuve roulante” que les metteurs au point de Porsche ont toujours été des “top guns”.

Le plaisir à l’état brut
En parlant de “top guns”, l’équipe en charge du “Festival of Dreams” au sein de la CAC (Centrale automobile chérifienne), importateur exclusif de la marque au Maroc, ainsi que leurs partenaires, TotalEnergies, Pirelli, Foods and Goods et Le restaurant du port de Casablanca, ont livré la 959 ou la Carrera GT des “car meetings”. Le “corner lifestyle”, “merchandising”, a eu un franc succès auprès des clients de la marque et de leurs proches, qui ont eu droit à diverses gentilles attentions de la part de Porsche Maroc. Ils ont notamment participé à d’impressionnantes “drag races” au volant de leurs véhicules. Le DJ et le traiteur ont très largement fait le taf également et le beau temps était de la partie. Que demander de plus, sinon de prendre part au prochain rasso Porsche en tant que client, au volant d’une Carrera RS 2.7, d’une 964 Speedster “ailes étroites” ou de l’une des descendantes les plus désirables de ces dernières, une 911 S/T ? Tant qu’il y a de la vie…

Mehdi Labboudi / Les Inspirations ÉCO


PLF/Médicament: « la fabrication locale est condamnée par cette mesure ! » (VIDEO)



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page