Auto

Le Cayenne Coupé arrive enfin au Centre Porsche Casablanca

Le Cayenne Coupé arrive enfin au Centre Porsche Casablanca. Au menu : une ligne sexy avec un arrière fastback, un contenu technologique pointu et de puissantes motorisations dont un V6 hybride qui rend le dernier-né des SUV Porsche encore plus intéressant, à l’achat comme à l’usage.

Prendre un SUV chic et à vocation familiale, lui flancher le toit à la sauce fastback. Voilà une recette qui a largement pris auprès des acheteurs depuis l’apparition en 2007 du pionnier de ce sous-segment, le X6 de BMW. Cette espèce qui joue résolument sur la corde sportive a même connu un franc succès et fait des émules auprès de la concurrence (Range Rover Sport, Mercedes GLE Coupé, Audi Q8, Lamborghini Urus…). Le plus sportif des constructeurs allemands ne pouvait donc pas suivre. D’où la déclinaison Coupé du Cayenne qui bénéficie de tous les atouts techniques du Cayenne «tout court». La différence entre les deux carrosseries ? Une inclinaison du pavillon et une chute de rein, disons, plus «spectaculaires».


Un arrière revisité
Il ne faut pas l’œil d’un expert pour le constater : Cayenne et Cayenne Coupé partagent la même face avant, les mêmes portes avant, mais pas le reste de leurs carrosseries. Dès le pied-milieu, la ligne de toit s’affaisse subtilement pour chuter vers la poupe via un hayon encore plus incliné. Il en résulte un vitrage latéral réduit, un montant de custode plus étiré et épaulement au-dessus du passage de roue faisant office d’une chute de rein plus prononcée. «Bien plus plongeante que sur les autres déclinaisons du Cayenne, la ligne de toit du Coupé lui donne un caractère encore plus dynamique et en fait, sur le plan visuel, le modèle le plus sportif de son segment», commente Michael Mauer, designer en chef de Porsche. Le même homme parle aussi de «forte personnalité» et de «lignes athlétiques» pour qualifier son coup de crayon. Un profil distinctif doublé par une belle maitrise des flux aérodynamique. Ainsi et outre un becquet de toit, le Cayenne Coupé est doté d’un nouvel aileron arrière adaptatif, qui est au cœur du système aérodynamique actif de la marque baptisé Porsche Active Aerodynamics (PAA). Dans les faits, le Cayenne Coupé gagne en sportivité ce qu’il perd en centimètres. Peu importe, ses volumes habitables et sa polyvalence n’en sont pas altérés.

Aménagé comme un Coupé ou presque
Sur papier comme dans la réalité, le Cayenne Coupé s’étend sur 4,931 m, soit une longueur quasi-similaire à celle du Cayenne normal (4,918 m), tandis qu’il perd 2 cm en hauteur à 1,67 m. L’architecture arrière du véhicule fait qu’il perd logiquement en volume de coffre, mais conserve tout de même une valeur dans la moyenne haute du segment, soit 625 litres (770 l pour le Cayenne normal). Porsche indique que ce modèle a été «conçu pour offrir un espace généreux pour quatre occupants dans l’habitacle». Comprenez par là qu’à l’arrière figurent deux sièges individuels plutôt qu’une banquette. Porsche précise qu’une banquette Confort (à 3 places) «est également proposée sans supplément de prix». Toujours est-il que l’aménagement intérieur verse bel et bien dans l’univers des coupés avec des sièges à appuie-tête intégré et assurant un maintien latéral optimal. Le poste de conduite, lui, est à l’identique celui du Cayenne normal avec une planche de bord très horizontale, encadrée par deux aérateurs verticaux, une horloge qui trône au-dessus de la console centrale et un levier de vitesses court, façon joystick. Question équipement, les modèles proposés par le Centre Porsche Casablanca offrent un peu plus que la dotation de base. On y trouve, entre autres, le Pack Sport, des jantes de 19’’, la clim’ auto bizone, l’aide au parking avant et arrière avec caméra de recul, le réglage électrique des sièges avant, un toit panoramique fixe et même le GPS avec cartographie Maroc.

Du sport en mode hybride
En fait, il est possible d’opter pour différents packs, accessoires ou motorisations, mais à condition d’y mettre le prix et d’attendre un bon trimestre. D’où l’intérêt d’opter pour les modèles disponibles en stock auprès de l’importateur officiel de Porsche, d’autant plus qu’il s’agit de la version E-Hybrid (hybride rechargeable ou plug-in). Celle-ci, combinant un V6 3.0 litres à un bloc électrique de 100 kW, dispose d’une puissance cumulée de 462 ch et d’un couple faramineux de 700 Nm ! En mode tout-électrique, le Cayenne Coupé E-Hybrid peut croiser à 135 km/h, tandis qu’il affiche une autonomie maximale de 43 km grâce à une batterie en lithium-ion à haute tension de 14,1 kWh, logée sous le plancher du coffre. Celle-ci peut être chargée entièrement en 2 heures et demi avec un chargeur de 7,2 kW fourni de série avec connecteur électrique de 400 V ou en 6 heures via une prise domestique ordinaire. De la sorte, cette version E-Hybrid promet de modérer son budget en carburant avec une consommation mixte annoncée à 2,6 l/100 km ! Autres performances annoncées, le 0 à 100 km/h est abattu en 5,1 secondes et les 253 km/h en vitesse de pointe. Au vu de son contenu technologique, du blason arboré (c’est une Porsche) et des quelques avantages à l’achat dont profitent les véhicules hybrides au Maroc (exonération de la vignette et de la taxe de luxe), le Cayenne Coupé E-Hybrid justifie amplement un prix de base négociable à partir de 1.130.000 DH. 

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page