Auto

Ford Focus : un lifting bien visible

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Lancée en 2018, l’actuelle génération de la Ford Focus arrive à son milieu de cycle de vie et se doit de passer par la case restylage. Résultat : un lifting très perceptible au niveau de la face avant qui voit le logo migrer du bas du capot vers une calandre revisitée et entourée de projecteurs eux-mêmes redessinés, devenant plus aiguisés. À l’arrière, on note peu de changements, si ce n’est une nouvelle signature lumineuse au niveau des blocs de feux, tandis que pour le reste de la carrosserie, rien ne change. Dans l’habitacle le mobilier évolue peu, mais à une exception près : la partie haute de la planche de bord qui troque son écran multimédia de 8’’ pour un autre de 13,4’’ coiffant la console centrale. Cette dernière compte désormais moins de bouton, en accueillant l’interface multimédia Sync4 qui gère plus de fonctionnalités. Parmi les évolutions, citons une commande à reconnaissance vocale améliorée, ainsi qu’une réplication smartphone (Apple CarPlay et Android Auto) sans câble. L’équipement en profite donc pour s’améliorer, y compris sur le registre sécuritaire, avec notamment l’adoption d’un système de maintien dans la voie plus évolué. Mécaniquement, les diesel restent au catalogue et la gamme ne connaît pas de changement si ce n’est l’adoption d’une boîte à double embrayage Powershift à 7 rapports sur les différentes versions du moteur essence 1.0 l EcoBoost (100, 125 et 150 ch). Enfin sa disponibilité est prévue pour le début de 2022 et dépendra surtout de l’évolution de la crise mondiale des semi-conducteurs.

Jalil Bennani / Les Inspirations ÉCO Auto


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page