Auto

BMW iX et i4 : démarrage électrisant de deux hélices vertes

Dans quelques mois, les showrooms européens de BMW proposeront les iX et i4, fleurons 100% électriques de la marque à l’hélice. Deux modèles à travers lesquels le groupe allemand entend accélérer sa transition énergétique.

Pour ceux qui ne le savent pas, la transformation énergétique du groupe BMW est non seulement en marche, mais elle s’est accélérée depuis le début de l’année. Les livraisons de véhicules électrifiés ont plus que doublé durant le 1er trimestre 2021, atteignant 70.207 unités (+128,7% vs 1er trimestre 2020). C’est dans ce contexte que le constructeur bavarois vient de lancer ses dernières nouveautés 100% électriques, le SUV iX et le coupé-berline i4, dont les commandes ont été ouvertes il y a quelques semaines. Préalablement à ce lancement, BMW parachève sa transformation industrielle avec la production de groupes motopropulseurs électriques, puisque son usine de Dingolfing disposera d’une capacité de 500.000 véhicules électrifiés par an dès 2022. Surtout, le groupe munichois a étendu son expertise en la matière, entre autres, avec le démarrage de la production de batteries haute tension de cinquième génération.


Selon le constructeur, «la densité énergétique gravimétrique des batteries lithium-ion a été augmentée d’environ 20% par rapport à la batterie de la génération précédente». En outre et depuis le lancement de la i3, BMW maîtrise encore plus le développement de voitures électriques, avec, par exemple, des habitacles plus spacieux du fait de l’architecture électrique des véhicules. C’est le cas des iX et i4 qui se veulent spacieux et polyvalents pour un usage familial. Bien entendu, c’est sur le volet de l’autonomie que les clients attendent ces véhicules 100% électriques.

Selon différentes versions, la BMW i4 offrira une autonomie allant jusqu’à 590 km en cycle WLTP. Avec une puissance allant jusqu’à 530 ch (390kW), l’i4 exécute le 0 à 100 km/h en 4 secondes environ. Quant au iX, il se décline en deux versions : xDrive40 (batterie de 70 kWh) et xDrive50 (100 kWh).

Dans les deux cas, il est question d’une motricité intégrale grâce à deux moteurs électriques, un placé sur l’essieu avant, l’autre à l’arrière. La puissance totale est de respectivement 300 ch (240 kW) et 500 ch (370 kW), permettant au iX d’accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 6, voire 5 secondes, ce qui est prodigieux pour un grand SUV. Le tout, pour une autonomie qui dépasse 400 km en xDrive40 et même les 630 km pour la version xDrive50 en cycle WLTP. Et justement, ces performances sont possibles grâce à des batteries de dernière génération qui permettent, d’ailleurs, une recharge de 10 à 80% en 20 minutes, sur une borne publique Autre promesse, celle du plaisir de conduite avec du répondant et des accélérations qui font penser à ceux d’une moto! Sur les routes, les iX et i4 brilleront surtout par leur silence de fonctionnement et l’absence d’émissions polluantes. Cheval de bataille de tous les grands constructeurs, la mobilité durable a été placée au premier rang des priorités pour le groupe allemand. «Nous n’avons aucun doute : la mobilité doit être durable si elle veut représenter une solution vraiment convaincante.

Pour BMW Group, la mobilité premium n’est pas possible sans responsabilité», a déclaré, dans ce sens, Oliver Zipse (photo), président du conseil d’administration de BMW AG. Disponibles sur les principaux marchés d’Europe durant le second semestre, les BMW iX et i4 finiront par pointer le bout de leur calandre à double haricot au Maroc. Leur introduction est bel et bien à l’étude chez Smeia pour un lancement éventuel au courant de l’année 2022.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page