Auto

Automobiles : les bons plans par marque

Volvo : la tentation S60 !

Sacrée Voiture de l’année lors de la première édition du COTY Morocco, la Volvo S60 ne brade pas ses nombreuses qualités, surtout dans sa variante T8 R-Design, commercialisée à 750.000 DH par Scandinavian Auto Maroc (SAM), importateur exclusif de la marque suédoise. Une somme rondelette, certes, mais qui donne accès à une berline familiale hybride rechargeable racée, 5 étoiles, à un salon roulant doublé d’une sportive accomplie, à un Everest technologique. Les rivales allemandes ont trouvé à qui parler. Abritant un duo hybride composé d’un électromoteur de 87 ch, qui délivre, par ailleurs, un couple de 240 Nm, et d’un 4-cylindres essence de deux litres faisant appel et à un turbo et à un compresseur pour afficher 320 ch et 430 Nm, cette S60 T8 passée par les ateliers de Polestar Engineered (département sportif de Volvo, à ne pas confondre avec la marque éponyme) développe une puissance cumulée de 407 ch et un couple maxi de 670 Nm. Une véritable flèche, capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,4 s. En revanche, comme sur l’ensemble de la gamme de ce champion de la sécurité qu’est la firme de Göteborg, la vitesse maxi est limitée à 180 km/h. Sa batterie d’une capacité de 18,8 kWh permet à la berline de revendiquer un rayon d’action pouvant atteindre 45 km en mode 100% électrique.

Le top à prix cassé
Armée de réglages spécifiques des trains roulants, axés sur la sportivité, d’une suspension pilotée Öhlins et d’un système de freinage Brembo particulièrement costaud, de même que du nec plus ultra des systèmes d’aides à la conduite, forte d’un habitacle ultramoderne, à la qualité perçue irréprochable et à la présentation intérieure épurée et dans l’air du temps, d’un combiné d’instrumentation numérique de 12,3 pouces et d’un écran tactile central vertical de 9 pouces à la connectivité exemplaire, cette Volvo S60 2.0 l T8 407 Recharge R-Design donne à voir un look “sport-chic” : jantes de 18 pouces, épaulements généreux, sorties d’échappement rectangulaires, diffuseur arrière suggestif… Pour toutes ces raisons, le tarif promotionnel auquel s’affiche cette S60 aussi énervée que respectueuse de l’environnement, à savoir 621.000 DH, soit une remise de 129.000 DH (-17 %), est emballant.

Nissan : un petit geste sur le Qashqai

Chez Nissan, l’ensemble du line-up bénéficie de «tarifs d’amis» pour cette fin d’année. La Micra 1.5 dCi 90 Acenta, version d’appel, est commercialisée présentement à 175.000 DH. Le geste commercial est de l’ordre de 14.000 DH. Le même effort est fait sur la version plus huppée de la citadine nipponne, la Micra Acenta+, disponible à 185.000 DH en cette fin d’année. Le Nissan Juke s’affiche pour sa part à partir de 206.000 DH – pour la version 1.0 l DIG-T 117 Visia. La remise ne s’élève ici qu’à 3.900 DH. Elle est de 13.000 DH sur toutes les versions disponibles au catalogue du grand frère du Juke, le Qashqai, qui monnaye, partant, ses multiples atouts à partir de 277.000 DH (1.3 l DIG-T 130 Acenta) et qui culmine à 362.000 DH (1.3 l DIG-T 150 CVT Tekna). C’est, à notre sens, la variante la plus recommandable de la troisième génération du best-seller de Nissan, lancée fin mars dernier sur le marché marocain. Celle qui a le plus à offrir ! Si le mix des ventes du sigma des marques demeure très largement dominé sous nos latitudes par les motorisations Diesel (environ 90% de PDM dans le royaume en 2021), il est néanmoins gravé dans le marbre que cette hégémonie déclinera rapidement. Une aubaine pour le SUV compact de Yokohama, qui fait appel à un bloc essence, un 4-cylindres 1.3 l suralimenté décliné en deux niveaux de puissance. Il développe 130 ch quand il est associé à la boîte manuelle à six rapports et 150 ch quand c’est la transmission à variation continue (CVT) qui lui sert de lieutenant.

Haut de gamme full options
Séducteur en diable avec sa face avant futuriste, marquée par une signature lumineuse reconnaissable entre mille et par une calandre V-Motion évasée, son intérieur «zen», ergonomique et connecté, qui accueille un écran tactile central de 9 pouces compatible Apple CarPlay et Android Auto sans fil, une instrumentation numérique de 12,3 pouces et qui jouit d’une qualité de fabrication en net progrès par rapport à la génération antérieure. Le Qashqai 3 a également progressé en termes d’habitabilité, de volume de chargement du coffre (504 l, soit 74 l de plus que son aîné). Enfin, l’évolution est tout aussi patente en matière de sécurité active. La liste des ADAS qu’il embarque s’est considérablement allongée, tandis qu’il peut se prévaloir d’offrir une première sur son segment, un airbag central, qui vient s’ajouter aux six autres coussins gonflables de la dotation de série de cette version 150 CVT Tekna suréquipée.

Focus sur les offres Ford

Pour clore l’année de la meilleure des manières, Ford a cassé les prix de la plupart des modèles de son catalogue sur notre marché. Si la Fiesta ne participe pas à la fête, la Focus en est, elle. La compacte à l’Ovale bleu bénéficie de remises assez irrésistibles dans son genre. Jugez plutôt : dans sa version 1.5 l EcoBlue 120 Connected BVM, elle s’affiche à 240.000 DH, ce qui représente 40.000 DH de moins que le tarif exigé habituellement. À l’autre bout de la gamme, la variante «champêtre» de la Focus, l’Active, passe de 335.000 DH à 306.000 DH (-29.0000 DH). Un bel effort a également été fait au niveau de la grille tarifaire du SUV compact Ford Kuga, avec une version d’appel qui passe sous la barre, ô combien symbolique, des 300.000 DH. Le Kuga 1.5 EcoBlue 120 Trend+ 4×2 à 296.000 DH, c’est ce qui s’appelle une aubaine. La ristourne atteint 34.000 DH. Elle grimpe à 46.000 DH si votre choix se porte sur le haut de gamme 2.0 EcoBlue 190 ST Line 4×4 BVA, dont le tarif chute à 424.000 DH. La berline familiale Fusion et le pick-up Ranger héritent eux aussi de tarifs promotionnels canons. La version haute de la première consent une remise de 52.000 DH. Elle s’affiche à 378.000 DH. Pour sa part, le spectaculaire Ford Ranger Raptor, ce franchisseur de l’extrême, animé par un gros turbodiesel de 213 ch accouplé à une transmission automatique à 10 rapports et à une transmission intégrale capable de merveilles, s’affiche à 610.000 DH (-50.000 DH).

Ford Mustang, légende à prix d’ami
On achève ce florilège en beauté avec la Ford Mustang. Chez Scama, importateur exclusif de Ford au Maroc, c’est la variante qui chapeaute la gamme de l’iconique pony car qui a eu droit à la plus alléchante des offres de fin d’année. La Mustang V8 GT Convertible bénéficie d’un rabais de 82.000 DH et ne s’affiche plus qu’à 818.000 DH. Si vous souhaitez accéder au mythe à moindre prix, sachez que la version d’appel de la sportive de Dearborn, la Mustang Coupé 2.3 l EcoBoost, passe de 740.000 DH à 672.000 DH (-68.000 DH).

Peugeot : Le constructeur sort ses “(dé)griffes”

Offre promotionnelles et de financement sur l’ensemble du line-up de Peugeot ! Au programme :
des ristournes pouvant atteindre 24.000 DH sur la finition haut de gamme de la citadine 208 et 35.000 DH sur le niveau intermédiaire du SUV 7 places 5008, compatibles avec des crédits (vraiment) gratuits. Peugeot a visiblement pour ambition de se tailler la part du lion en cette fin d’année. En effet, c’est un véritable festival de bonnes affaires qui a lieu présentement dans ses showrooms marocains. Ainsi que nous l’a indiqué Younes El Aouad, directeur de la marque au Maroc, «Peugeot propose des promos de fin d’année sur toute la gamme, avec de multiples formules de financement, comprenant des crédits «full gratuit», à taux zéro et sans frais de dossier». Et de poursuivre : «Nous nous targuons d’une bonne situation de stock sur l’ensemble des modèles». Une bonne nouvelle pour ces arrêts de jeu de 2022 ! D’autant que le stock a fait défaut ces deux derniers mois.

À fin septembre dernier, les chiffres de vente de Peugeot étaient supérieurs à ceux qu’affichait la marque en 2021 à la même période (+1,91%). Mais un automne délicat a rebattu les cartes (-28,42% en octobre et -51,51% en novembre). La marque distribuée sur notre marché par Sopriam accusait un repli de -7,83 % à fin novembre dernier, avec un peu moins de 9.556 exemplaires écoulés, ce qui correspond à un déficit d’un peu plus de 800 ventes. «L’année 2022 aura été l’une des plus compliquées pour le secteur de l’automobile.

La pénurie de véhicules couplée à l’inflation des matières premières, de l’énergie, du transport, a directement impacté nos performances, notamment sur le deuxième semestre. Ceci dit, nous restons satisfaits de nos réalisations dans ce contexte défavorable, grâce à la qualité de notre organisation et à l’engagement infaillible de nos équipes», nous a indiqué El Aouad, rasséréné par le stock de munitions ayant pu être «acheminé» à ses troupes pour ce «baroud d’honneur» qu’est le mois de décembre. À priori, même si les offres concoctées par Peugeot, alléchantes, s’il en est, font mouche, permettent de booster les ventes, 2022 devrait être en retrait par rapport à 2021 en termes de volumes de ventes. Rattraper près de 8 points sur un mois isolé ne serait pas anodin. Il faudrait en effet une croissance de près de 100% en glissement annuel pour refaire un tel retard. Mais il y a moyen d’améliorer de manière sensible la copie, néanmoins.

Campagne de promo géante
En tout cas, on ne pourra pas reprocher à Peugeot d’avoir été petit bras. C’est une campagne de promotion géante qu’a mise en place la marque française sur notre marché. Jugez plutôt : la Peugeot «premier prix», la 208 essence 1.2 l PureTech 75 Access, s’affiche à 129.900 DH au lieu de 152.900 DH! La «fleur» est de l’ordre de 23.000 DH. Ce ne sont pas moins de 15% du prix du véhicule qui s’évaporent dans la nature. Dans sa version turbodiesel 1.6 l Hdi 92 Access, la citadine au Lion passe de 177.900 DH à 153.900 DH. Cette fois, la ristourne s’élève à 24.000 DH. Même «largesse pour le haut de gamme 1.5 l BlueHDi 130 Active Pack+ BVA, qui sera vôtre à 195.900 DH au lieu de 219.900 DH si vous ne tergiversez pas trop. Une affaire à saisir ; une citadine dotée d’un moteur turbodiesel moderne et tempérant, bien servi par une boîte automatique à 8 rapports, et disposant d’un niveau d’équipements assez bluffant. Vous êtes plutôt tricorps ? Sachez qu’une remise de l’ordre de 20.000 DH est consentie sur la Peugeot 301 1.6 l HDi 92 Business, qui n’exige plus que 147.900 DH. Les amateurs de ludospace sont logés à la même enseigne, avec un Rifter 1.6 l HDi 92 Active qui dégringole à 208.900 DH au lieu de 228.900 DH. Poursuivons ce tour d’horizon des offres de la marque avec le Peugeot 2008 1.5 l BlueHDi 110 Allure Pack BVM, qui passe pour sa part de 283.900 DH à 257.900 DH. La calculette nous indique une remise de 26.000 DH sur le SUV urbain de la marque.

Réduction record pour le 5008
Passons à la compacte du clan, la 308, dans sa variante 1.5 l BlueHDi 130 Active, proposée dans le cadre de ces promos de fin d’année à 245.900 DH, contre 279.900 DH en temps ordinaire. La réduction est de 34.000 DH ! Son alter ego «haut sur pattes», le SUV compact 3008, s’affiche quant à lui à 329.900 DH dans sa version 1.5 l HDi 150 Active BVA (-22.000 DH), tandis que le spin-off «famille nombreuse», 7 places, de ce dernier, le Peugeot 5008, peut se targuer de détenir le record de la réduc’. Son tarif passe en effet de 414.900 DH à 379.900 DH, soit une ristourne de 35.000 DH. Enfin, l’élégante berline familiale du constructeur français, la 508, offre son excellent 2.0 HDi de 180 ch et de 400 Nm de couple, sa très réactive boîte automatique à 8 rapports, les nombreux équipements de confort et l’arsenal technologique considérable auxquels a droit la finition Allure Pack à 397.900 DH au lieu de 414.900 DH (-18.000 DH).

Seat : “ofertas irrésistibles”

Dans les showrooms de Seat, il semblerait que les «Reyes Magos» sont passés distribuer les présents avec un peu d’avance. Toute la gamme locale de la marque de Martorell s’affiche à des prix remisés plus ou moins «caliente» et bénéficie d’une offres de financement crédit gratuit. En passe de boucler sa première année pleine dans le giron de la Centrale Automobile Chérifienne (CAC), Seat affiche des «temps de passage» enthousiasmants – au vu de la conjoncture clairement défavorable. La marque espagnole a écoulé 2.529 unités à un round de la fin de l’exercice fiscal, contre 1.867 exemplaires vendus un an plus tôt au cours de la même période, soit une croissance de
35,46% et une part de marché de 1,96%. Et elle ne compte visiblement pas s’arrêter en si bon chemin. Les offres promotionnelles qu’elle a mitonnées pour l’ultime mois de l’année devraient en effet lui permettre de la clore avec panache. Les trois modèles du catalogue marocain de Seat, l’Arona, la León et l’Ateca, s’affichent en effet à des tarifs particulièrement attractifs. Ils bénéficient, qui plus est, d’un coup de pouce nommé crédit gratuit ! Un crossover urbain (européen) à moins de 200.000 DH ? Avouez que c’est de plus en plus rare depuis que la flambée des prix est passée par là. Il n’en demeure pas moins que la version de base du Seat Arona (1.6 l TDI 95 Reference+) passe sous ce seuil «psychologique», à la faveur des «rebajas» de fin d’année. Elle s’affiche à 194.900 DH, ce qui correspond à une remise de 5% (ou 11.000 DH). S’il dispose d’un rapport prestations-prix favorable en temps habituel, le petit frère de l’Ateca, restylé avec soin en 2021, fait figure d’épouvantail au sein de son sous-segment grâce à ce tarif spécial «Navidad». La finition de base de l’Arona n’a rien d’un parent pauvre, dotée qu’elle est de 6 airbags, de quatre vitres à commande électrique, de la climatisation, d’un écran tactile central de 8,25 pouces offrant une connectivité appréciable, de jantes en alliage de 16 pouces… Plus bourgeoise, la finition Urban donne accès à des jantes de 17 pouces, à des finitions extérieures chromées, à une caméra de recul, ou encore à un système d’assistance au stationnement et au système multimédia Full Link pour l’appairage des smartphones. Son prix passe de 225.900 DH à 213.800 DH, soit une baisse de 12.100 DH (-5%).

Tarifs spéciaux “Navidad”
Les feux full LED, la climatisation automatique bi-zone et l’instrumentation numérique de 10,25 pouces sont l’apanage du troisième niveau de finition (Xperience), qui a droit, du reste, à un écran central plus grand (9,2 pouces), mais aussi à un chargeur par induction, à des rétroviseurs rabattables électriquement, à un système d’éclairage d’ambiance… Comptez 234.900 DH si vous vous y prenez suffisamment vite. Cela représente un discount de 14.000 DH (-6%). Enfin, au sommet de la pyramide, la version FR hérite d’un système de sonorisation Beats à six haut-parleurs, d’un sélecteur de mode de conduite… Elle s’affiche à 245.900 DH, ce qui correspond à nouveau à un rabais de 14.000 DH (-5%). Comme l’Arona, la León profite de ces offres promotionnelles de fin d’année pour passer en-deçà d’un palier de prix symbolique, celui des 300.000 DH. Dans sa finition FR, l’élégante compacte de Martorell s’affiche à 299.900 DH.

L’effort est de l’ordre de 20.000 DH (-6%). Il est de 21.000 DH sur l’autre finition du catalogue, la très chic FR+, commercialisée, partant, à 335.900 DH. La León FR peut déjà compter sur une dotation de série des plus généreuses, notamment sur un combiné d’instrumentation Seat Digital Cockpit de 10,25 pouces, un écran multimédia de 10 pouces avec fonction de réplication de smartphones, une clim auto tri-zone, un chargeur par induction, une caméra de recul, un système d’accès et de démarrage mains-libres, un toit ouvrant, des jantes de 18 pouces, un système de clignotants séquentiels… Avec ses sièges en Alcantara à surpiqûres rouges, son siège conducteur à règlages électriques, son système Park Assist, son système Hi-Fi Beats à 9 haut-parleurs, mais surtout sa boîte à double embrayage à 7 rapports DSG (transmission manuelle à 6 rapports pour la FR), la finition FR+ permet à cette berline moyenne de 4,37 mètres de long de s’inviter à la table des compactes premium. Il faut dire qu’elle partage ladite transmission DSG, comme le 4-cylindres turbodiesel 2.0 TDI de 143 ch et 320 Nm, unique motorisation disponible sous son capot au Maroc, avec plusieurs de ses prestigieuses cousines allemandes.

Ristourne record sur l’Ateca FR !
Dévoilé en 2016, le premier SUV de Seat, l’Ateca, a connu une première partie de carrière encourageante avant de passer par la case restylage en 2020. Il y a respecté un cahier des charges pouvant être résumé comme suit : renforcer l’air de famille avec le Tarraco, qui a inauguré en 2018 la nouvelle identité stylistique de la marque. L’inspiration est évidente au niveau des feux avant, de la calandre, désormais hexagonale, et des boucliers avant et arrière. Ce SUV compact de 4,36 mètres de long bénéficie, à l’instar de la León, du 2.0 TDI de 143 ch, mais aussi d’un habitacle bien fini et très correctement équipé dès le premier des cinq niveaux de finition disponibles (Style), dont le tarif passe de 344.900 DH à 323.400 DH – remise de 21.500 DH, soit 6% du prix de vente habituel. Elle embarque un écran tactile central de 8,25 pouces, à une climatisation bi-zone, ou encore à un chargeur par induction, à des jantes de 17 pouces… Dès le deuxième niveau de finition (Style+), l’écran central passe à 9,2 pouces, les jantes à 18 pouces et le prix à 333.400 DH (-22.500 DH). Campée sur des roues de 19 pouces et se signalant également par son cockpit digital de 10,25 pouces, par ses sièges sport en cuir, de même que par son toit ouvrant panoramique, la plus huppée des finitions de l’Ateca (FR) s’affiche à 401.900 DH. C’est le modèle de son catalogue sur lequel Seat consent le geste commercial le plus important. La ristourne culmine en effet à 28.000 DH (-7 %).

Mehdi Laaboudi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page