Auto

Automobile : Stellantis double sa cadence au Maroc

Le groupe automobile mondial Stellantis a annoncé le doublement de la capacité de production de son usine de Kénitra, et ambitionne de produire 450.000 voitures par an. 

Le Chef du gouvernement s’est entretenu ce mercredi, à Rabat, avec Carlos Tavares, CEO du groupe Stellantis spécialisé dans la fabrication de voitures. Lors de cette réunion, la multinationale a annoncé le doublement de la capacité de production de son usine de Kénitra, et ambitionne de produire 450.000 voitures par an. Afin de soutenir les plans de croissance de la région Afrique et Moyen-Orient, le site de Kénitra franchira un nouveau cap.

Dotée d’une superficie de 160.000 m², l’usine compte doubler sa capacité de production pour atteindre 400.000 véhicules par an, ainsi que 50.000 objets de mobilité électrique : Citroen Ami et Opel Rocks-e. La plateforme ‘’voiture intelligente’’ est destinée à soutenir davantage les offres de produits de Stellantis et représentera 40% des offres de mobilité de la région d’ici 2030.

Le meeting, auquel ont également pris part Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce, et Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, a porté sur la volonté de ce groupe leader mondial de doubler la capacité de production de son usine de Kénitra, avec une enveloppe d’investissement d’un montant total de 300 millions d’euros.

Ainsi, la capacité de production de l’usine de Kénitra atteindra 450.000 voitures par an (thermiques et électriques). Il convient de rappeler que l’usine Stellantis à Kénitra a été inaugurée le 20 juin 2019. Cette unité emploie actuellement plus de 3.000 personnes, avec un taux d’intégration locale de 72%, avec l’objectif d’atteindre 80% d’ici l’an prochain.

Stellantis prévoit également l’accès aux énergies renouvelables en 2023. Lors de cette rencontre, Aziz Akhannouch a rappelé les Hautes Orientations royales relatives à l’attraction des investissements étrangers et à l’amélioration du climat des affaires, soulignant que le gouvernement a pris de nombreuses mesures dans ce sens, notamment la promulgation de la nouvelle charte des investissements.

Le Chef du gouvernement a salué l’implication du groupe Stellantis dans le développement de ses investissements au Maroc, en dépit du contexte de crise, précisant que le doublement de la capacité de production du site de Kénitra contribuera à la création de 2.000 emplois, en ligne avec les orientations du programme gouvernemental relatives à la promotion de l’emploi.

Il a également relevé avec fierté la contribution des cadres marocains au développement de la filière automobile électrique à l’usine de Kénitra (Citroën AMI et Opel rocks-e), soulignant l’apport d’un groupe d’ingénieurs et de techniciens marocains à la conception et à la fabrication de ces voitures.

De leur côté, les responsables du groupe «Stellantis» ont mis en exergue les efforts du gouvernement en matière de simplification des procédures d’investissement, se félicitant de l’attractivité des investissements dans le Royaume dans le domaine de la construction automobile et l’attention dont bénéficie ce secteur au Maroc.

Kenza Aziouzi / Les Inspirations ÉCO

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page