Auto

Audi A8 restylée : plus charismatique que jamais

Arrêtez-tout ! La version restylée de la quatrième génération de l’Audi A8 laisse désormais admirer, dans les showrooms marocains de la marque, son allure altière, aussi athlétique que raffinée, et son habitacle somptueux, où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, techno et volupté.

Les mutations les plus importantes de la corpulente limousine aux anneaux (5,19 m de long, dont 3 mètres dédiés à l’empattement, pour l’A8 classique et 5,32 m de long pour l’A8 L) sont situées au niveau de la face avant, qui a hérité de nouveaux feux Digital Matrix LED. Ils sont dorénavant dotés de la technologie DMD, un dispositif faisant appel à environ 1,3 million de micro-miroirs par phare. Objectif : morceler la lumière en minuscules pixels, projeter des indications au sol pour avertir d’un danger, par exemple, et former un «tapis lumineux» pouvant éclairer la route sur une portée de 600 mètres ! Ajoutez à cela la calandre remaniée, un peu plus évasée et dotée d’un ourlet de chrome plus épais, mais aussi les bas de caisse plus marqués, le diffuseur arrière plus charpenté et les nouveaux feux arrière OLED à la signature lumineuse personnalisable et vous obtenez une A8 plus charismatique que jamais.

À l’intérieur de cette Ph. 2, deux choses à retenir : l’apparition de matériaux toujours plus exclusifs et, au niveau du dos des appuis-tête avant, de deux écrans de 10,1 pouces pour les heureux passagers arrière de ce palace roulant. Ambiance «Times Square» garantie puisque la version d’avant-restylage avait déjà droit à quatre écrans (sans compter l’affichage tête haute optionnel) : l’instrumentation numérique Audi Virtual Cockpit de 12,3 pouces, les deux écrans tactiles centraux superposés (10,1 pouces pour celui d’en haut et 8,6 pouces pour le second) et, enfin, l’écran tactile OLED de la télécommande intégrée dans l’accoudoir central des sièges arrière, à peu près aussi grand qu’un smartphone.

Au chapitre mécanique, on repart sur les même bases, avec l’A8 50 TDI, qui dispose d’un V6 3.0 l TDI de 286 ch et 600 Nm secondé par une boîte Tiptronic à 8 rapports. L’A8 démarre à 1.200.000 DH quand l’A8 L, qui offre le choix entre deux finitions (Signature et Luxury), exige une rallonge de 130.000 DH au minimum et culmine à 1.500.000 DH.

Mehdi Labboudi / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page