Archives

Sécurité routière : Les accidents explosent… les infractions aussi

Le Comité national de prévention des accidents de la circulation a tenu sa réunion périodique. Les statistiques de la Direction des transports routiers et de la sécurité routière étudiées à cette occasion donnent à réfléchir sur la maturité de nos conducteurs. Le point…

Procès verbaux
Le nombre de procès verbaux (PV) approuvés par le Centre national de traitement des infractions constatées par les radars fixes au titre de l’année écoulée s’est élevé à 1.481.598 contre 419.966 en 2015, affichant une hausse record de 253%, selon les statistiques provisoires des accidents de la circulation de 2016.La répartition mensuelle fait ressortir que le mois de juin a connu le nombre le plus élevé de PV avec 262.196, suivi de juillet (236.235), mai (164.574), décembre (163.489), août (151.619), septembre (119.486), novembre (104.107), octobre (103.917), mars (65.140), janvier (38.659), février (38.490) et avril (33.686).

Sanctions
395.858 permis de conduire ont été sanctionnés par le retrait de points, depuis le début de 2016 jusqu’au 02 février 2017, alors que le nombre de permis ayant récupéré leurs points après une année sans commettre une infraction nécessitant le retrait, a atteint 129.076.

Centre d’appels
La ligne téléphonique 4646 a enregistré au titre de l’année 2016 un total de 1.274.865 appels, dont 464.810 ont été exploitables, avec 2.402 véhicules de transport public signalés, 424 véhicules interceptés et contrôlés et 260 infractions enregistrées.

Hécatombe routière
Le nombre de personnes tuées dans les accidents de circulation au Maroc s’est élevé à 3.593 durant l’année écoulée contre 3565 en 2015, enregistrant une légère hausse de 0,79%, selon les statistiques provisoires des accidents de la circulation de 2016. Ces mêmes statistiques font ressortir une progression de 3,36% du nombre de tués à 984 personnes en périmètre urbain et une diminution de 0,15% à 2.609 en hors périmètre urbain. S’agissant des victimes grièvement blessées, leur nombre est passé de 9.957 en 2015 à 8.950 en 2016, enregistrant un recul de 10,11%, grâce aux baisses constatées aux niveaux du périmètre urbain (-7,68%) et hors-urbain (-11,65%), relève-t-on. Ainsi, le total des accidents de circulation au cours de l’année écoulée s’est élevé à 81.827 contre 78.864 en 2015, soit une augmentation de 3,76%, selon les statistiques qui font état d’une diminution de 0,13% des accidents mortels (de 3.167 en 2015 à 3.163 en 2016). Dans ce sens, le secrétaire permanent du CNPAC, Benaceur Boulaajoul, a affirmé que les accidents de circulation de l’année 2016 ont été « moins dangereux » que ceux de 2015, mettant l’accent sur les efforts déployés par l’ensemble des intervenants des secteurs concernés par la sécurité routière.


25% de décès en moins sur les routes d’ici à 2020

La réunion du CNPAC s’inscrit dans le cadre du travail institutionnel relatif au domaine de la sécurité routière. Tenue à quelques jours de la journée nationale de la sécurité routière (18 février de chaque année), ladite réunion a été l’occasion pour la Direction du transport routier et de la sécurité routière de présenter un bilan provisoire des accidents de la route au titre de l’année 2016, le plan d’action d’urgence relatif à la sécurité routière pour l’année 2016, ainsi que le projet de la Stratégie nationale de sécurité routière 2016-2020. Notons que la stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025, qui s’articule autour de plusieurs axes, notamment les infrastructures routières, les véhicules et l’encadrement du comportement des usagers des routes, s’assigne comme objectif de réduire le nombre de décès sur les routes de 25% à l’horizon de 2020 et de 50% d’ici 2025, ajoute-t-il.

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page