Archives

«Benkirane dispose d’autres options pour la formation du gouvernement»

Mohamed Najib Boulif, membre du secrétariat général du PJD

Le PJD pourrait s’acheminer vers la formation d’un gouvernement de minorité, avec l’Istiqlal et le PPS, selon Mohamed Najib Boulif, membre du secrétariat général du PJD. Cette semaine s’annonce décisive. Le SG du parti de la lampe devra trancher lors d’une réunion prévue après le Conseil des ministres.

Les ÉCO : Quelles sont les options qui seront explorées par le PJD après les derniers développements ?  
Mohamed Najib Boulif : Il s’agit de la formation d’un gouvernement composé du PJD, de l’Istiqlal et du PPS, outre d’autres partis. Cette coalition va s’adresser au Parlement pour avoir le vote de confiance.
Ce sera donc un gouvernement de minorité…
Ce n’est pas le terme qu’il faut employer. Certaines voix pourraient, en effet, voter pour le PJD. Il faut dire que le pays n’est pas actuellement en crise. Le Maroc ne s’achemine pas vers des élections anticipées.
   
Se dirige-t-on vers une crise  politique  ?
Je pense que si le Parlement n’accorde pas la confiance escomptée au gouvernement qui sera formé, ce sera une crise politique. Jusque-là, chaque partie fait ses calculs. Précisons que les quatre partis politiques (le Rassemblement national des indépendants, le Mouvement populaire, l’Union constitutionnelle et l’Union socialiste des forces populaires) ne disposent que de 103 sièges à la Chambre des représentants, alors que le PJD compte  125 députés. On brandit la carte de l’harmonie entre les composantes de la coalition gouvernementale.


Le chef de gouvernement a-t-il déclaré forfait ?
Non, car Benkirane dispose d’autres options pour la formation du gouvernement. On avait des engagements avec les autres partis qu’ils n’ont pas tenus. Le message des autres partis politiques était clair. Toutes les alternatives demeurent ainsi possibles. Au cours de cette semaine, les choses devront s’éclaircir. Le SG du PJD va tenir une réunion après la réunion du Conseil des ministres pour prendre une décision. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page