Opinions

Canicule: quels risques pour le Maroc ?

Si tout le monde parle de la flambée record des cas de Covid-19 en ce moment dans notre pays, on parle bien moins d’un autre phénomène alarmant, la canicule. En effet, depuis le début de l’été, des températures inhabituelles parce que particulièrement élevées ont été observées dans les régions du sud. Si vous êtes passés par Marrakech, vous n’avez pu que constater que l’air y est irrespirable en journée, à moins d’être à proximité d’une piscine ou d’une clim’. En juillet, le thermomètre a affiché plus de 50 degrés dans cette région, et la tendance va se poursuivre, en août, avec un été qui promet d’être particulièrement chaud. Quel impact sanitaire aura cette vague de chaleur ? Difficile de donner des chiffres précis, mais la mortalité liée aux aléas climatiques est bien réelle. À titre de comparaison, en France, les impacts sanitaires des canicules, entre 2015 et 2020, représentent autour de 22 à 37 milliards d’euros, selon l’agence Santé publique.

Dans le monde, les climatologues avaient prédit la menace de ces fortes hausses de chaleur, mais ils pensaient qu’elles n’apparaîtraient que vers 2050. La responsable climat de l’ONU, Patricia Espinosa, a récemment expliqué que «nous ne sommes pas en bonne voie pour respecter l’objectif de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement de la planète, d’ici la fin du siècle […] Nous nous dirigeons vers plus de 3°C. Nous devons changer de direction de façon urgente, avant qu’il ne soit trop tard». Autre exemple, le Canada n’avait plus connu de températures aussi élevées depuis 1937, avec près de 50°C ! Plusieurs personnes en sont décédés. Entre la Covid-19 et la hausse des températures, la planète ne tourne donc plus très rond ! En détruisant la nature, l’homme a déréglé le climat. Espérons qu’il finira par en prendre conscience… Avant qu’il ne soit trop tard !


Hicham Bennani / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page