Maroc

Ventes de véhicules neufs : Le petit effet «booster» du grand taxi

Pour la première fois de son histoire, le marché marocain de la voiture neuve atteint la barre des 132.000 ventes. Un record imputable aux fortes remises accordées en décembre et au renouvellement des grands taxis.


À classer comme un grand cru, l’année 2015 a vu le marché des véhicules neufs culminer à 132.000 ventes, soit son plus haut niveau historique et une croissance chiffrée à 8%. C’est ce que révèlent les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), qui montrent que l’année a été clôturée en beauté, avec près de 17.400 ventes en décembre. Là encore, il s’agit d’un record historique sur le plan mensuel, lequel qui plus est, prouve surtout combien les acheteurs sont sensibles aux effets d’annonce et notamment lorsqu’il est question de remises. Il faut dire aussi que celles (les remises) de décembre étaient sans précédent, offrant parfois des économies de plus de 30% !

Grands taxis, un vrai catalyseur
Indépendamment du mois de décembre, force est de reconnaître que le marché du neuf était déjà en bonne croissance (+7%) à fin novembre, mais uniquement pour ce qui est des voitures particulières (VP). Une hausse à mettre sur le compte du renouvellement du parc des grands taxis. Un segment subventionné par l’État via une prime à la casse (80.000DH) et porté par le succès de Dacia Lodgy. Produit au Maroc, ce monospace a totalisé à lui seul, près de 3.350 unités destinées aux taxieurs, soit plus de la moitié des grands taxis nouvellement immatriculés en 2015 (environ 6.300 unités). Dans ce registre, les deux autres grands gagnants sont Fiat et Nissan, dont les versions «grand taxi» des Doblo et Evalia ont été vendues à respectivement 1.187 et 646 unités. Bref, un joli coup de pouce pour le marché du neuf, même si de l’avis des observateurs, cet effet aurait pu (et dû) être plus conséquent si les taxieurs avaient suivi la tendance plus massivement.

Dacia et Renault : 38% de PDM
Les années se suivent et se ressemble pour Renault Commerce Maroc. Avec plus de 50.000 ventes en 2015 (+11,5% par rapport à 2014) et une part de marché (PDM) améliorée d’un bon point à 38,19%, la filiale du losange est le leader incontesté du marché pour la énième année consécutive. Un leadership opéré grâce à Dacia dont les produits continuent à répondre à la forte demande du marché et le grand besoin d’une bonne frange de la population quant à accéder à l’automobile. Les dirigeants de la filiale peuvent aussi être fiers d’avoir clôturé l’année avec des ventes en hausse pour la marque Renault (+13%), ce qui n’était pas le cas en 2014 (-31%). Dans le détail, ce n’est pas l’arrivée (tardive) du Kadjar qui a changé la donne, mais les bons chiffres des piliers de gamme et notamment la Clio et le Kangoo, qui ont réalisé, respectivement 36% et 32% des ventes totales de Renault en 2015. Une année de plus, l’importateur de Ford (Scama) a préservé sa troisième position et conforté ses acquis (près de 9% de PDM), en livrant plus de 11.700 véhicules l’an dernier, dont plus de 5.200 Fiesta, près de 3.200 Focus et près de 1.200 Kuga. Des best-sellers qui permettent à cette marque de contribuer (au même titre que Nissan) à faire du groupe Auto Hall le deuxième grand opérateur automobile du pays.

Fiat, dopé par l’utilitaire et le taxi
Au quatrième rang, Fiat Chrysler Automobiles Maroc (FCAM) fait partie des grands gagnants de 2015 et en particulier ceux qui ont su tirer profit des grands taxis. Dans ce dernier segment, son ludospace Doblo a totalisé près de 1.200 immatriculations sur un total avoisinant les 3.000 unités, sans compter les 826 versions cargo (utilitaire) ! Les ventes de la marque Fiat affichent ainsi une croissance de 6% à plus de 9.600 unités, tandis que la filiale passe à plus de 11.000 véhicules vendus, en bonne partie grâce aux livraisons de Jeep qui se sont chiffrées à 1.265 unités avec à la clé une croissance spectaculaire de 153,5% ! Il est loin le temps où Peugeot figurait dans le top 5 des marques les plus vendues au Maroc. Devant l’importateur de la marque au lion, celui de Hyundai figure toujours en bonne et cinquième place après avoir vendu plus de 9.300 véhicules l’an dernier, soit un peu plus qu’en 2014 (+2,8%). Le représentant du n°1 coréen (Global Engines) peut se targuer de conserver son leadership dans le segment de la micro-citadine, grâce à la gamme i10 (plus de 1.650 ventes), à l’accent (près de 1.800 unités) et surtout à l’ix35 (2.400 environ).

Objectif atteint pour Nissan
En légère baisse par rapport à 2014, l’importateur de Volkswagen a cependant bien achevé 2015, avec un mois de décembre historique, chiffré à plus de 1.000 ventes, soit près d’un sixième de son volume annuel. Dixième au classement à fin 2014, l’importateur de Nissan passe au 8e rang et signe une belle année 2015, avec 4,1% de PDM, une hausse à trois chiffres (+103%) et un objectif largement atteint, soit 5.420 ventes au lieu des 5.000 visées initialement. Une santé insolente à l’image du Qashqai, locomotive des ventes avec près de 3.500 immatriculations l’an dernier. Juste derrière, Citroën accuse le pas avec tout juste 5.288 ventes, soit un gap inférieur à 500 unités par rapport à son challenger Toyota, qui ferme le top-10. L’importateur du N°1 mondial a livré près de 4.800 véhicules en 2015, soit 6,7% de moins qu’en 2014, mais avec deux leaders indétrônables dans leurs segments respectifs, à savoir la compact tricorps Corolla et le pick-up Hilux. Enfin, du côté des marques premium qui réalisent un peu moins de 8% du marché total, notons la reprise du leadership par Mercedes (2.521 unités) qui était tout au long de l’année au coude à coude avec BMW (2.214), tandis que l’importateur d’Audi signe, lui aussi, une belle performance (1.839 ventes) et une croissance à deux chiffres (+10,4%). Haut de gamme toujours, les livraisons de Land Rover ont chuté de près de 15% (à 1.305 unités), quand celles de Porsche ont à nouveau explosé de plus de 118% (à 175 unités). Bref, le luxe se porte bien à l’image même du marché.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page