Maroc

Transport maritime : AML voit grand

«Aujourd’hui, nous mettons en ligne sur le trajet Tanger-Med/Algésiras deux bateaux qui peuvent transporter jusqu’à 2.500 passagers et plus de 400 voitures à raison de quatre fois par jour tout au long de la semaine», c’est en ces termes que s’est prononcé mercredi dernier le président du groupe BMCE Bank, Othman Benjelloun et ceci à l’occasion de la visite du roi Mohammed VI au port de Tanger Med, pour s’arrêter sur les mesures prises par la Fondation Mohammed V pour la solidarité et ses partenaires dans le cadre de l’opération «Marhaba 2016».

Après Tanger-Med, la société de transport maritime, Africa Morocco Link (AML) détenue par BMCE Bank (51%) et l’armateur grec Attica Holdings (49%) prévoient d’assurer également la liaison Nador-Alméria et à partir de 2017 Tanger-Sète en France et Tanger-Gênes en Italie. Durant les trois prochaines années, la nouvelle compagnie aura six navires destinés au transport des passagers et des voitures. «Il s’agit d’une renaissance non seulement du passé mais également la transcription du futur», a ajouté avec fierté Othman Benjelloun. Cette nouvelle compagnie dessert depuis début juin la liaison maritime Tanger Med-Algésiras avec un premier ferry baptisé «Le Diagoras» d’une capacité de 1.135 passagers et 280 voitures.


Deux autres ferrys entreront en activité en juillet prochain pour desservir la même ligne. À partir du premier semestre 2017, la compagnie «Africa Morocco Link» couvrira les liaisons maritimes Nador-Alméria et Tanger Med-Sète.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page