Maroc

Thomas & Piron : Résidences Louise, les premiers coups de pioche dans quelques semaines

Le groupe belge spécialiste de l’immobilier de luxe met les bouchées doubles pour lancer d’ici, quelques semaines, les premiers travaux de construction de son projet de complexe résidentiel «Résidences Louise» dans la zone de Casa-Anfa.


Le projet immobilier du groupe belge Thomas & Piron «Résidences Louise» à Casablanca avance bien. Les travaux de terrassement de ce projet sont aujourd’hui en cours et les premières constructions sont programmées d’ici quelques semaines. «Pour les deux phases du projet, nous avons démarré les travaux de terrassement durant l’été 2016. Nous prévoyons de les finaliser fin octobre. Début novembre prochain, nous allons attaquer les travaux de gros œuvre de la première phase, laquelle devrait être bouclée en 24 mois», expliquait Christophe Van Cools, directeur général de Thomas & Piron Maroc, lors de l’inauguration du showroom «Louise», jeudi dernier à Casablanca. Il y a deux mois, poursuivait-il, les appels d’offres ont été lancés pour la sélection de l’entreprise qui se chargera de l’exécution du projet «Louise», dont les autorisations sont délivrées par les autorités casablancaises, depuis huit semaines, selon le PDG de Thomas & Piron, Louis-Marie Piron. «Les travaux de construction devaient être lancés, il y a près d’un an. Toutes les études étaient finalisées et validées par l’AUDA (Agence d’urbanisation et de développement du site Casa- Anfa).

Les premiers coups de pioche devaient être donnés déjà en 2015, mais il y a eu un retard, car les autorisations n’ont pas été accordées dans les délais espérés», confie le PDG. Entre temps, tous les plans dudit projet ont été modifiés. «En raison de l’adoption de la nouvelle loi sur la protection civile au Maroc, nous avons dû modifier toutes les études et tous les plans de notre projet pour nous conformer à cette nouvelle législation, ce qui explique ce retard dans le lancement des travaux», précise Louis-Marie Piron. La globalité des travaux est prévue sur 36 mois, selon le groupe qui a déjà entamé la commercialisation des appartements. «C’est aujourd’hui que nous lançons la campagne de communication sur notre produit. Néanmoins, avant même d’entamer notre campagne, nos équipes commerciales avaient déjà vendu huit appartements et nous espérons en vendre 15 chaque mois», souligne Hassan Mellouk, directeur commercial à Thomas & Piron Maroc. Côté prix, Mellouk indique que le groupe se positionnera sur les prix du marché pratiqués dans le zoning de Casa-Anfa.

Les prix des appartements vont de 23.500 jusqu’à 50.000 DH/m², selon le responsable. Situé dans la zone de Casa-Anfa, laquelle a été développée par l’ADAU, le projet du complexe résidentiel «Louise» porte sur la construction de 214 appartements (100 à 200 m²) répartis dans 12 résidences. Ce projet immobilier, qui s’inscrit dans le cadre du développement du site de l’ancien aéroport Casa-Anfa, sera construit en deux phases. Près de 64 modules d’appartements différents composeront le projet, dans lequel le groupe veut jouer la carte de la qualité. «Nous voulons nous différencier de la concurrence par la qualité du produit. Nous désirons nous inscrire dans une qualité totale qui fera de notre groupe au Maroc, une référence qualitative de très haut niveau», lançait le PDG, non sans fierté, lors de l’inauguration du showroom. D’une superficie de 180 m², ce showroom abrite les bureaux commerciaux du groupe, mais aussi un espace aménagé et représentant les différentes finitions (bois, marbre, cuisine, salle de bains…) du projet «Résidences Louise», lequel est réalisé par le groupe belge Thomas & Piron, en alliance avec un autre opérateur belge, AG Real Estate, l’un des plus gros propriétaires du foncier en Belgique. Le montant d’investissement de départ de ce chantier étant de 200 millions DH, au début de chantier.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page