Maroc

Souss-Massa : la CCIS valide son plan stratégique 2021-2027

Articulée autour de six axes, cette feuille de route a été validée par les membres de la CCIS-SM lors de la session ordinaire de l’assemblée générale, tenue ce lundi, à Agadir. La chambre, qui sera prochainement certifiée ISO 900, a également approuvé son plan d’action pour 2022.

Dans l’objectif de compléter les actions tracées dans le cadre du Plan de développement des Chambres de commerce, d’industrie et de services au Maroc et dans le cadre de la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée, la CCIS de la Région Souss-Massa vient de valider son plan stratégique pour la période 2021-2027 et son plan d’action pour l’exercice 2022. Ces décisions ont été prises durant la session ordinaire de son assemblée générale, tenue en ce début de semaine, à Agadir.

Articulée autour de six axes principaux, cette feuille de route porte sur plusieurs chantiers, notamment le renforcement des mécanismes de gouvernance et des rôles de consultation et de représentation de la Chambre ainsi que la consolidation de ses partenariats institutionnels et économiques. Il est question aussi de consolider les mécanismes d’appui en faveur de l’entreprise dans le cadre d’une politique de proximité tout en consolidant l’autonomie financière de la CCIS-SM, à travers la génération de plus de recettes financières et la promotion des échanges commerciaux entre la région et l’international, ainsi que la réalisation des projets structurants.

Selon Said Dor, président de la CCIS-SM, «les organes de gouvernance ont été déjà complétés à travers la constitution de 11 commissions thématiques alors que la chambre est en cours de finalisation de sa certification ISO 9001, version 2015, suite aux résultats de son audit et la certification officielle de son système de management, conformément aux orientations du Plan de développement des chambres», explique-t-il.

La création des agences au niveau provincial
Au cours de cette session, marquée par l’approbation d’un avenant à la convention de partenariat liant la CCIS-SM au ministère de tutelle, dans le cadre du Plan de développement des chambres, les membres ont également validé le plan d’action au titre de l’exercice 2022. De l’avis de Abderrahim Ramy, directeur de la CCIS-SM, «Le plan d’action de la chambre est décliné en fonction des axes du plan stratégique de la CCIS pour la période 2021-2027.»

Parmi les actions prévues dans le cadre de ce plan d’action annuel, figure, notamment dans son premier axe, la création d’agences de services dans les différentes provinces relevant du ressort territorial de la chambre. Ce point faisant partie de l’ordre du jour de la session ordinaire a été également approuvé par les membres de la CCIS-SM. L’objectif est de s’engager dans la nouvelle orientation du ministère de tutelle à travers la création d’agences de services au lieu des annexes des chambres dans les provinces et préfectures de la région.

Outre la certification ISO 9001 et la mise en œuvre du système de comptabilité générale de la chambre, le plan d’action prévoit aussi le renforcement du volet lié au partenariat dans le cadre du second axe de ce plan ainsi que la consolidation de la diplomatie économique et l’appui au tissu entrepreneurial. Il s’agit aussi de compléter le chantier du plan de développement des chambres et la réalisation du diagnostic afférent aux TPE, dans le cadre de cette feuille de route, en plus de l’activation du centre de médiation et d’arbitrage et le renforcement de l’autonomie financière de la CCIS.

Complexe multiservices: le cahier des charges des shows rooms ficelé
Concernant ce dernier point, les cahiers des charges relatifs à la location des cinq shows rooms du complexe multiservices de la CCIS a été ficelé. Pour rappel, la chambre faisait partie des sept CCIS qui ont bénéficié de conventions à utilité économique, notamment pour le volet financement de ce complexe. Mobilisant 17 MDH, cette convention qui entre dans le cadre du financement des projets d’intérêt économique des CCIS du Royaume, porte sur les modalités d’appui de l’État à la CCIS-SM afin d’achever les travaux de réalisation du complexe multiservices. Pour rappel, celui-ci s’étend sur une superficie de 27.785 m2 et compte 4 composantes principales, à savoir 5 shows rooms, des plateaux de bureaux, un espace d’exposition et le Technopark d’Agadir. L’achèvement des travaux de réalisation du complexe multiservices, objet de cette convention, concerne les travaux de finition des plateaux bureaux ainsi que leur équipement, l’achèvement des travaux d’aménagements extérieurs et l’aménagement et l’équipement d’un espace d’exposition sur 3.000 m2. Par ailleurs, les membres de la CCIS-SM ont également validé le compte administratif, au titre de l’année 2021, ainsi que le projet de budget 2022.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page