Maroc

New York : Le Prix de la Reconnaissance spéciale du leadership attribué au roi Mohammed VI

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

La Coalition mondiale pour l’espoir (The Global Coalition for Hope) a attribué au roi Mohammed VI, lundi à New York, le Prix de la Reconnaissance spéciale du leadership dans la promotion de la tolérance et le rapprochement interculturel.

Ce prix à été attribué au souverain «pour le leadership visionnaire du souverain dans la promotion de l’harmonie entre les différentes cultures aussi bien au Maroc que sur la scène internationale».


Le prince Moulay Rachid a reçu cette prestigieuse distinction au nom du roi, lors d’une cérémonie grandiose, organisée dans le cadre somptueux de la prestigieuse Public Library de New York, sous le patronage de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la science et la culture (Unesco).

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, de l’ambassadeur du Maroc à Washington, Lalla Joumala Alaoui, et de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale.

À cette occasion, Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, qui a présidé cette cérémonie, a tenu à rappeler qu’«il y a deux mois j’étais invitée par Sa Majesté le Roi à visiter la ville de Fès, une cité magique avec sa Médina, qui est inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco », en soulignant que «grâce au soutien généreux de Sa Majesté le Roi, cinq des plus anciennes Médersas datant des 14e, 15e et 16e siècles ont été restaurées».

Et d’ajouter : «Avec Sa Majesté le Roi, nous avons marché dans les ruelles étroites de la Médina et j’ai pu constater la ferveur, l’amour et l’enthousiasme qu’éprouve le peuple marocain à l’endroit du souverain, notamment au moment où nous visitions les Médersas. C’était en effet un moment de communion et de respect à l’égard de la religion musulmane».

La Coalition mondiale pour l’espoir est un réseau de trois fondations à but non-lucratif basées à New York, à Zurich et à Hong Kong. Cette coalition a mis en place une plateforme mondiale pour récompenser et encourager les personnes courageuses qui s’élèvent contre la terreur et la violence, afin de préserver notre patrimoine culturel commun et construire des passerelles entre les cultures.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page